Identifiez-vous ou Créez un compte

comte Joseph de Maistre

Homme politique, écrivain et philosophe savoyard de langue française (Chambéry 1753-Turin 1821).

Membre du sénat (cour de justice) de Savoie (1774), il émigra, en 1793, sous la pression des troupes françaises. À partir de 1796, il se fit le théoricien passionné et talentueux de la Contre-Révolution.

Réfugié en Sardaigne (1799), il devint ministre plénipotentiaire de Sardaigne à Saint-Pétersbourg (1802-1817).

Dans ses ouvrages (Considérations sur la France, 1796 ; Du pape, 1819 ; les Soirées de Saint-Pétersbourg ou Entretiens sur le gouvernement temporel de la Providence, 1821), il oppose à la raison philosophique la foi et le sens commun nourris à une seule source : l'Église romaine.

Son influence fut grande pendant tout le xixe siècle, et Baudelaire reconnaissait que Joseph de Maistre, avec Edgar Poe, lui avait « appris à raisonner ».

Son frère Xavier (Chambéry 1763-Saint-Pétersbourg 1852), officier dans l'armée sarde puis dans l'armée russe.

Il est surtout connu pour avoir composé en français des récits qui unissent l'imagination romantique à l'esprit du xviiie s. (Voyage autour de ma chambre, 1795 ; la Jeune Sibérienne, 1825).