fin

nom féminin

(latin finis, limite)

Définitions de fin


  • Achèvement, terme de quelque chose : Voir la fin des travaux.
  • Cessation, interruption de quelque chose, d'un état, d'une évolution : C'est la fin de ses malheurs.
  • Dernière phase, période terminale de quelque chose : Une belle fin de journée. Avoir du mal à écrire la fin d'un livre.
  • Ruine d'une entreprise, échec de quelqu'un, de ses projets : La fin du petit commerce.
  • Mort de quelqu'un : Sentir venir sa fin.
  • But d'une action considérée essentiellement par rapport aux moyens d'y parvenir : La fin justifie-t-elle les moyens ?
  • Philosophie

    Dans une conception qui prend l'histoire ou l'évolution pour objets d'analyse, but, résultat vers lequel tend cette histoire, cette évolution.

Expressions avec fin



  • À la fin !,

    marque l'impatience : Tu m'ennuies à la fin !
  • À la fin,

    en dernier lieu ; en définitive, pour conclure.
  • À quelle fin ?, à cette fin, à seule(s) fin(s) de, que,

    dans quel but ?, pour atteindre cet objectif, dans cet unique but : À la seule fin de te venir en aide.
  • C'est la fin de tout ! (familier), la fin des haricots (populaire),

    c'est désastreux ; la situation est désespérée, il n'y a plus d'issue, ou c'est le comble.
  • Être en fin de,

    arriver au terme d'une action, d'un état, d'une évolution : Il est en fin de carrière.
  • Vieux. Faire une fin,

    prendre une situation stable, se ranger ; se marier.
  • Fin de race, fin de siècle,

    qui est d'une distinction raffinée, mais qui sent l'épuisement, la fragilité.
  • Fin de semaine,

    au Québec, nom donné au week-end.
  • Fin du monde,

    destruction de la Terre et du genre humain.
  • Fin mai, fin juillet, etc.,

    à la fin du mois de mai, de juillet, etc.
  • Jusqu'à la fin,

    sans interruption, jusqu'au terme.
  • Mener quelque chose à bonne fin,

    le terminer de façon satisfaisante.
  • Mettre fin à,

    faire cesser.
  • Mettre fin à ses jours,

    se suicider.
  • Littéraire. N'avoir ni fin ni cesse que,

    ne pas s'arrêter avant que quelque chose ne se fasse.
  • Ne pas voir la fin de quelque chose,

    trouver que quelque chose dure trop longtemps, avoir du mal à finir quelque chose.
  • Prendre fin,

    se terminer.
  • Sans fin,

    sans cesse, indéfiniment ; qui n'a pas de bornes, interminablement.
  • Tirer, toucher à sa fin,

    être sur le point de finir, en parlant de quelque chose.
  • Commerce

    Fin de mois,

    état dressant le résultat des opérations commerciales d'un mois entier.

    Fin de série,

    produits subsistants d'une fabrication faisant habituellement l'objet de ventes en solde.
  • Équitation

    Cheval à deux fins,

    cheval à la fois de selle et d'attelage.
  • Mécanique

    Câble, chaîne, courroie sans fin,

    câble, chaîne, courroie dont les bouts ont été réunis.

    Fin de course,

    chacune des positions extrêmes d'un corps animé d'un mouvement alternatif.

Synonymes et contraires de fin


Achèvement, terme de quelque chose.

Synonymes :

Contraires :

Cessation, interruption de quelque chose, d'un état, d'une...

Synonymes :

Contraires :

Dernière phase, période terminale de quelque chose.

Synonymes :

Contraires :

Ruine d'une entreprise, échec de quelqu'un, de ses projets.

Synonymes :

Contraires :

Mort de quelqu'un.

Synonymes :

Contraires :

Homonymes de fin


  • faim nom féminin
  • feins forme conjuguée du verbe feindre
  • feint forme conjuguée du verbe feindre
  • fin adjectif

Difficultés de fin


  • CONSTRUCTION

    Fin janvier = à la fin du mois de janvier. Vous lui aviez proposé un rendez-vous fin janvier. Registre courant (très employé dans la langue des affaires).
    recommandation :
    Dans l'expression soignée, préférer à la fin de janvier ou du mois de janvier.
    Fin courant et fin prochain (= à la fin du mois en cours, du mois prochain) sont, respectivement, vieilli et sorti de l'usage.

    À la fin de la semaine / en fin de semaine : l'une et l'autre tournures sont admises. À la fin de la semaine est un peu plus soutenu, en fin de semaine plus courant.


Citations avec fin


  • Simone de Beauvoir (Paris 1908-Paris 1986)
    C'est le désir qui crée le désirable, et le projet qui pose la fin.
    Pour une morale de l'ambiguïté, Gallimard
  • Jules Laforgue (Montevideo 1860-Paris 1887)
    Ah ! tout est bien qui n'a pas de fin.
    Moralités légendaires
  • Jacques Perret (Trappes 1901-Paris 1992)
    Dans le cas peu probable où la fin des temps serait indéfiniment reconduite, nous dirons, en consolation, que la noblesse de l'homme est de poser des questions sans réponse.
    Bâtons dans les roues, Gallimard
  • Pierre Joseph Proudhon (Besançon 1809-Paris 1865)
    Le peuple voudrait en finir ; or il n'y a pas de fin.
    Correspondance, décembre 1851
  • Charles Maurice de Talleyrand-Périgord (Paris 1754-Paris 1838)
    Voilà le commencement de la fin.

    Commentaire
    À propos de la retraite de Russie.

Mots proches

Lequel de ces mots n'est pas du genre féminin ?