Accueil > langue française > dictionnaire > ton n.m.

ton

nom masculin

(latin tonus, du grec tonos, tension)

  • 1. Qualité sonore d'une voix liée à sa hauteur, à son timbre, à son intensité, etc. : Dire un texte sur un ton monocorde.

    Synonyme :

    tonalité

  • 2. Manière de parler significative d'un état d'esprit, d'un sentiment ou adaptée à une situation : Répliquer d'un ton sec. Sur le ton de la plaisanterie.

    Synonymes :

    accent - expression - intonation

  • 3. Manière d'écrire, de composer significative d'un état d'esprit, d'un sentiment : Le ton badin d'une lettre.

    Synonymes :

    écriture - facture - manière - style

  • 4. Atmosphère générale qui se dégage d'une expression orale, écrite, artistique : Dès les premières images, le ton du film est évident.
  • 5. Manière de s'exprimer, de se tenir, de se comporter propre à un milieu, à un groupe social : Un ton provincial.
  • 6. Couleur, du point de vue de sa valeur sensorielle, de son intensité : Différents tons de jaune, de vert.

    Synonymes :

    couleur - nuance

  • Beaux-arts

    7. Couleur considérée du point de vue de son degré de saturation et de son degré de clarté. (Dans leurs rapports entre eux, les tons déterminent des valeurs.)
  • Marine

    8. Partie haute d'un mât, entre le capelage et l'extrémité supérieure.
  • Musique

    9. Détermination de la hauteur absolue de la gamme par l'énoncé de sa tonique ; synonyme de tonalité.

    Synonyme :

    tonalité

  • 10. Rapport des hauteurs entre deux notes conjointes correspondant à l'intervalle de seconde majeure. (Il se compose de deux demi-tons, l'un diatonique et l'autre chromatique.)
  • Phonétique

    11. Niveau de hauteur ou variation mélodique propre à une syllabe, et constituant des unités prosodiques qui assument dans certaines langues (chinois, vietnamien, suédois, serbo-croate, etc.) une fonction distinctive analogue à celle du phonème.

Expressions avec ton

  • Baisser d'un ton,

    parler avec moins d'arrogance.
  • Baisser le ton,

    parler plus bas ; être plus modeste.
  • De bon ton,

    en accord avec les goûts, les habitudes d'un milieu jugé éclairé.
  • Dire, répéter quelque chose sur tous les tons,

    le dire à plusieurs reprises et en usant des méthodes les plus diverses.
  • Donner le ton,

    indiquer ce que va être quelque chose sur le plan du contenu et de son atmosphère générale ; servir de modèle pour les manières, le langage, la façon de voir et de penser d'un groupe social.
  • Être, se mettre dans le ton,

    avoir, adopter les manières, le comportement attendus dans un certain milieu.
  • Le prendre sur un certain ton, sur ce ton,

    adopter un ton vif, arrogant, tranchant, qui n'est pas de mise.
  • Se mettre au ton de quelqu'un,

    suivre ses goûts, ses idées, se conformer à sa façon de faire, l'imiter.
  • Beaux-arts

    Ton chaud,

    proche de l'orangé dans le spectre de la lumière.
  • Ton froid,

    proche du bleu.
  • Ton local,

    couleur propre d'un objet qu'un peintre représente.
  • Ton sur ton,

    se dit d'objets de même couleur, mais de valeur différente.

Homonymes de ton


  • thon nom masculin
  • ton adjectif possessif
  • tond verbe
  • tonds verbe

Difficultés de ton


  • EMPLOI

    Sur un ton / d'un ton. Sauf dans quelques expressions figées (sur tous les tons, sur ce ton), on peut employer indifféremment sur ou de : il dit tout cela sur un ton sentencieux, d'un ton sentencieux.

Mots proches

Dans la locution « îles [britanniques] », faut-il mettre une majuscule à l'adjectif « britanniques » ?