boire

verbe transitif CONJUGAISON

(latin bibere)

Définitions de boire


  • Absorber, ingérer un liquide : Il ne boit jamais entre les repas.
  • Absorber avec excès des boissons alcoolisées : Se mettre à boire.
  • En parlant d'une matière poreuse, absorber un liquide, s'en laisser imprégner : Le buvard boit l'encre.

Expressions avec boire



  • Boire à la santé, au succès,

    exprimer, avant de vider son verre, des vœux pour la santé, le succès, etc., de quelqu'un.
  • Familier. Boire comme un trou, comme une éponge, comme un Polonais, etc.,

    être intempérant.
  • Boire les paroles de quelqu'un,

    l'écouter religieusement.
  • Boire l'obstacle,

    le franchir aisément.
  • Boire sec,

    boire sans eau les boissons alcoolisées ; en faire un usage immodéré.
  • Boire (tout) son soûl, boire jusqu'à plus soif,

    boire tant qu'on peut.
  • Familier. Croyez ça, comptez là-dessus et buvez de l'eau (fraîche),

    ne le croyez pas, n'y comptez pas.
  • Familier. Il y a à boire et à manger (dans quelque chose),

    on y trouve du bon et du mauvais.

Homonymes des variantes de boire



    burent

  • bure nom féminin
  • bure nom masculin

    bûtes

  • but nom masculin
  • butte nom féminin

Citations avec boire


  • Pierre Augustin Caron de Beaumarchais (Paris 1732-Paris 1799)
    Boire sans soif et faire l'amour en tout temps, madame, il n'y a que ça qui nous distingue des autres bêtes.
    Le Mariage de Figaro, II, 21

    Commentaire
    Thème repris de Rabelais.

  • François Béroalde de Verville (Paris 1556-Tours 1629)
    Boire du vin, c'est être bon catholique.
    Le Moyen de parvenir
  • Gustave Flaubert (Rouen 1821-Croisset, près de Rouen, 1880)
    Académie française, 1880
    Il faut être assez fort pour se griser avec un verre d'eau et résister à une bouteille de rhum.
    Carnets
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Donne-lui tout de même à boire, dit mon père.
    La Légende des siècles, Après la bataille
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Et maintenant buvons, car l'affaire était chaude.
    La Légende des siècles, le Mariage de Roland
  • Robert Mallet (1915-2002)
    Il peut tout de même arriver que le plaisir de donner soif à l'autre soit moins grand que celui de lui donner à boire.
    Apostilles, Gallimard
  • François Rabelais (La Devinière, près de Chinon, vers 1494-Paris 1553)
    Lever matin n'est point bonheur
    Boire matin est le meilleur.

    Gargantua, 21
  • François Rabelais (La Devinière, près de Chinon, vers 1494-Paris 1553)
    Petite pluie abat grand vent : longues beuvettes* rompent le tonnoire**.
    Gargantua, 5
    *beuveries
    **tonnerre
  • François Rabelais (La Devinière, près de Chinon, vers 1494-Paris 1553)
    Vous en telle ou meilleure pensée réconfortez votre malheur, et buvez frais si faire se peut.
    Gargantua, 1
  • Horace en latin Quintus Horatius Flaccus (Venusia, Apulie, 65-Rome ? 8 avant J.-C.)
    C'est maintenant qu'il faut boire.
    Odes, I, XXXVII, 1
    Nunc est bibendum.
  • Ludvig, baron Holberg (Bergen 1684-Copenhague 1754)
    Dans le canton, les gens disent que Jeppe boit, mais personne ne dit pourquoi Jeppe boit.
    Jeppe de la montagne, I, 3

Mots proches

Quand on mesure le degré d'humidité de l'air, on parle de :