En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

pauvreté

(latin paupertas, -atis)

État de quelqu'un qui est pauvre.

La mesure de la pauvreté

Selon la définition de l'Union européenne, sont pauvres « les individus, les familles et les groupes de personnes dont les ressources (matérielles, culturelles et sociales) sont si faibles qu'ils sont exclus des modes de vie minimaux acceptables dans l'État-membre dans lequel ils vivent ». La pauvreté est donc ici un concept relatif dans l'espace.

Le seuil de pauvreté

Le seuil de pauvreté peut, quant à lui, être défini en termes relatifs (selon les minimaux acceptables, relatifs dans le temps et l'espace) ou absolus (par rapport à un montant minimum de ressources). Dans l'Union européenne, les individus ou foyers dont l'unité de consommation (personne seule, couple, famille) dispose d'un revenu inférieur au salaire médian ou au salaire moyen du pays (selon la définition choisie par le pays) vivent sous le seuil de pauvreté.

Les I.D.H., I.P.H. et I.S.D.H.

L'Indice de développement humain (I.D.H.) et l'Indice de pauvreté humaine 1 (I.P.H.-1, réservé aux pays en développement) sont des indicateurs statistiques du P.N.U.D. (Programme des Nations unies pour le développement) qui permettent d'évaluer le niveau de vie de la population d'un pays, en prenant en compte l'espérance de vie, l'éducation et le pouvoir d'achat.

L'Indice de pauvreté humaine 2 (I.P.H.-2) est appliqué aux pays de l'O.C.D.E. Il utilise les mêmes indicateurs que l'I.D.H. et l'I.P.H.-1 – en les mesurant différemment – et prend en compte les formes de pauvreté spécifiques de ces pays, telles que l'exclusion. L'Indice sexospécifique du développement (I.S.D.H.) permet, pour sa part, de mesurer les différences de développement entre les sexes.