En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

droits de l'homme

[dossier]

Emmeline Pankhurst
Emmeline Pankhurst

Résumé du dossier

Au Moyen Âge apparaît la notion de « droits naturels », mais c’est au xvie et xviie siècles que le corps théorique des droits naturels se constitue et que des grands textes historiques comme l’habeas corpus ou le Bill of Rights y font référence. Ils constituent de véritables règles juridiques qui veulent créer le droit. Les déclarations américaines de 1776 et 1780 vont pour la première fois proclamer certains droits inaliénables. Mais c’est la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 qui a été jusqu’en 1948 le texte de référence en la matière. C’est au xxe siècle que s’institutionnalise le principe d’un droit minimal de l’individu. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale (qui a vu l’horreur des crimes du nazisme), l’Assemblée générale des Nations unies adopte une Déclaration universelle des droits de l’homme, qui sera suivie d’autres proclamations. Le principal problème de ces textes réside dans leur violation (racisme et discriminations de toutes sortes, torture, détention abusive, atteinte à la liberté d’expression...) et donc dans leur application. Différentes associations (Amnesty International, Human Rights Watch, Reporters sans frontières, etc.) et institutions (commissions de l’O.N.U. et Cour et Commission européennes) y œuvrent et, peu à peu, les droits de l’homme deviennent un enjeu des relations internationales.