En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

mer Noire

Mer Noire, Yalta
Mer Noire, Yalta

Mer intérieure entre l'Europe et l'Asie, limitée par le Bosphore ; 461 000 km2 (dont 38 000 pour sa dépendance, la mer d'Azov).

1. Le cadre physique

La mer Noire est située entre l'Ukraine, la Russie, la Géorgie, la Turquie, la Bulgarie et la Roumanie.

Elle communique avec la Méditerranée par le Bosphore et les Dardanelles, entre lesquels se situe la mer de Marmara, et avec la mer d'Azov par le détroit de Kertch.

Elle est longue d'environ 1 150 km d'ouest en est et large de 600 km du nord au sud.

La mer Noire (Pont-Euxin des Anciens) est un large bassin sédimentaire ouvert au cénozoïque à l'intérieur du système de montagnes balkano-caucasiennes. Il est dissymétrique :
– au N., une côte basse à delta (Danube), à limans (Ukraine) et à lagunes ; une plate-forme large, dont la mer d'Azov ; une pente continentale douce ;
– au S., une côte montagneuse à falaises et à rias ; une plate-forme continentale exiguë et une pente redressée.

La plaine centrale atteint la profondeur maximale de 2 245 m, au large de la Crimée.

Du point de vue hydrologique, la mer Noire, alimentée par le Danube, le Dniepr, le Don, le Dniestr et le Kizil Irmak, est une sorte de lagune au bilan hydrologique positif et fortement dessalée en surface, principalement en été (16-18 ‰). Les températures sont basses (10 °C au N. ; 15 °C au S.) et la côte nord descend en hiver à environ 0 °C. La circulation superficielle décrit deux grandes rotations cycloniques fortement ramifiées. De la plus occidentale s'échappe un mouvement dirigé vers la mer Égée, compensé au ras du fond par une arrivée d'eau méditerranéenne. Au-delà de la profondeur de 200 m, les eaux froides et plus salées sont quasi immobiles à cause de leur densité. L'absence de ventilation explique le phénomène de l'euxinisme (appauvrissement des couches profondes en oxygène et leur enrichissement en hydrogène sulfuré d'origine bactérienne) et la présence de boues putrides sur le fond. Dans cette couche d'eau fortement sulfurée ne peuvent vivre que des organismes anaérobies, dont le plafond se situe à 150 m de profondeur au large.

Les fleuves de la mer Noire

Les fleuves de la mer Noire

Fleuve

Pays

Longueur

Danube

Roumanie

2 850 km

Dniepr

Ukraine

2 200 km

Don

Russie

1 870 km

Kizil Irmak

Turquie

1 400 km

Dniestr

Moldavie

1 352 km

Boug

Ukraine

806 km

Sakarya

Turquie

790 km

Yeşil Irmak

Turquie

415 km

Rioni

Géorgie

327 km

Alma

Ukraine

80 km

2. Les activités économiques

Les principales activités économiques sont la pêche et, localement, le tourisme balnéaire. De nombreuses stations touristiques internationales profitent de la douceur du climat sur les rives de la mer Noire. Le commerce est actif entre ses ports (Varna, en Bulgarie, Odessa et Sébastopol, en Ukraine) et les ports méditerranéens. Un gazoduc achemine du gaz de Russie à Ankara, en Turquie en passant sous la mer Noire entre Novorossisk, en Russie, et Samsun, en Turquie, sur 400 km à une profondeur atteignant 2 100 m par endroit. Enfin, la mer Noire joue un rôle stratégique considérable. 

Les principales villes de la mer Noire

Les principales villes de la mer Noire

Ville

Pays

Nombre d'habitants

Odessa

Ukraine

1 029 049 habitants

Mikolaïv

Ukraine

514 136 habitants

Samsun

Turquie

363 180 habitants

Sotchi

Russie

343 285 habitants

Varna

Bulgarie

334 870 habitants

Constanţa

Roumanie

254 693 habitants

Novorossisk

Russie

241 788 habitants

Trébizonde

Turquie

214 949 habitants

Burgas

Bulgarie

200 271 habitants

Batoumi

Géorgie

137 000 habitants

Zonguldak

Turquie

104 276 habitants

Yalta

Ukraine

81 654 habitants

Soukhomi

Géorgie

120 000 habitants

Nesebăr

Bulgarie

 

Ereǧli

Turquie

 

Les stations balnéaires

Les Sables-d'Or

Bulgarie

 

Mamaia

Roumanie

 

La mer Noire recèle des réserves de gaz estimées à 100 milliards de m3. Le tracé de la frontière entre la Roumanie et l'Ukraine, entraînant la répartition de ces réserves, a été effectué en 2009 par la Cour international de justice de La Haye. Les 12 400 km2 du plateau continental ont été répartis en 9 700 km2 pour la Roumanie et 2 400 km2 pour l'Ukraine.