En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Napoléon Ier

[dossier]

Bonaparte
Bonaparte

Résumé du dossier

Général victorieux après la brillante campagne d'Italie, Napoléon Bonaparte, devenu Premier consul rassure la bourgeoisie, stabilise les conquêtes de la Révolution, assure la réconciliation nationale (fin de la chouannerie, Concordat avec l’Église), réorganisé l’administration et achevé de rédiger le Code civil.

Saisissant le prétexte du complot de Cadoudal, il se fait couronner empereur des Français en 1804. Napoléon Ier exerce alors un pouvoir autoritaire et pour ainsi dire monarchique. Il s’entoure d’une nouvelle noblesse et installe les membres de sa famille sur les trônes des pays qu’il conquiert. À la tête de la Grande Armée, il affronte les grandes puissances européennes et remporte la prestigieuse victoire d’Austerlitz. Il conclut une alliance avec la Russie et met en place le Blocus continental en vue de ruiner le commerce britannique.

Mais cette politique l’amène à poursuivre sa stratégie de conquête. Il est bientôt confronté à des difficultés croissantes pour affirmer sa domination sur l’Europe (guerre d’Espagne). Après avoir épousé Marie-Louise d’Autriche pour assurer sa succession, il engage la campagne de Russie, qui s’achève par une retraite désastreuse. Une nouvelle coalition des nations européennes lui fait subir la défaite de Leipzig, envahit la France et le contraint à abdiquer.

Exilé à l’île d’Elbe, il s’en échappe et reprend le pouvoir pendant les Cent-Jours. De nouveau vaincu, à Waterloo, il est exilé à Sainte-Hélène, où il meurt. Héritier des principes de 1789, qu’il a traduit souvent dans les faits mais parfois remis en cause (rétablissement de l'esclavage), Napoléon Ier a été aussi, à l’instar des grands conquérants, l’oppresseur des libertés nationales et le responsable de la mort de nombre de personnes et de la dévastation de contrées.