En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches


Expressions avec grâce

 grâce

nom féminin

(latin gratia, de gratus, agréable)



  • À la grâce de Dieu,

    advienne que pourra, n'importe comment.
  • An de grâce,

    se dit ironiquement ou plaisamment avant l'indication de l'année de l'ère chrétienne dont on parle.
  • Avoir mauvaise grâce à, de,

    faire quelque chose contre la raison ou la convenance, être mal placé pour.
  • C'est la grâce que je vous souhaite,

    c'est le bonheur que je vous souhaite.
  • Coup de grâce,

    le dernier coup donné à un être vivant pour abréger ses souffrances ou pour l'achever ; le coup qui perd ou confond définitivement quelqu'un ou quelque chose.
  • De bonne, de mauvaise grâce,

    de bon, de mauvais gré, de bonne, de mauvaise volonté.
  • De grâce,

    par pitié, je vous en prie.
  • Délai de grâce,

    délai supplémentaire concédé à quelqu'un pour l'exécution d'une obligation.
  • Demander, crier grâce ou grâce !,

    faire appel à la pitié de quelqu'un, du sort et, en particulier, du vainqueur.
  • État de grâce,

    état du fidèle uni à Dieu par la grâce (donc pur de péché grave) ; état exceptionnel où tout paraît possible et magnifique.
  • Être en grâce, rentrer en grâce,

    être en faveur auprès de quelqu'un, retrouver une faveur.
  • Faire à quelqu'un la grâce de,

    avoir l'obligeance, l'extrême bienveillance de.
  • Faire grâce à quelqu'un,

    lui pardonner.
  • Faire grâce à quelqu'un de quelque chose,

    le lui épargner, l'en dispenser : Je vous fais grâce des détails.
  • Faire trop de grâce à quelqu'un, c'est trop de grâce,

    formule de remerciement.
  • Grâce à,

    à la faveur de, par l'action heureuse de quelqu'un, de quelque chose ; au moyen, à cause de.
  • Grâce à Dieu,

    par bonheur, heureusement.
  • Rendre grâce(s) à quelqu'un, à Dieu,

    le remercier, reconnaître ses bienfaits ; reconnaître l'œuvre de salut de Dieu.
  • Trouver grâce devant, auprès, aux yeux de quelqu'un,

    obtenir son indulgence, son pardon ; lui agréer, lui plaire.
Droit
  • Droit de grâce,

    prérogative régalienne appartenant, en France, au président de la République d'accorder la grâce.
  • Grâce amnistiante,

    grâce accordée par le chef de l'État, et à laquelle sont attachés les effets de l'amnistie.
  • Recours en grâce,

    recours formulé auprès du président de la République en vue d'obtenir une remise de peine.
Théologie
  • Grâce d'état,

    secours particulier que Dieu accorde à chacun pour l'aider à remplir les fonctions auxquelles il l'a destiné.