poème

nom masculin

(latin poema, -atis, du grec poiêma, -atos)

Définitions de poème


  • Ouvrage en vers, d'une certaine étendue ; poésie.
  • Livret versifié d'un opéra, d'une pièce lyrique, etc.
  • Ouvrage en prose analogue à un poème par son inspiration, son fond, sa structure, son style.
  • Littéraire. Œuvre d'art non littéraire qui suscite une émotion comparable à celle que provoque la poésie : Ce tableau est un poème dédié à la femme.
  • Nom donné par certains compositeurs à des œuvres instrumentales auxquelles ils attribuent des résonances littéraires (Poème des montagnes, de d'Indy ; Poème de Chausson).

Expressions avec poème



  • Familier. C'est (tout) un poème,

    c'est indescriptible, inénarrable, extravagant.
  • Poème à forme fixe,

    poème où le nombre des vers, le croisement des rimes, l'ordre général sont fixés par des règles.
  • Poème symphonique,

    composition pour orchestre motivée par un sujet d'inspiration extramusicale, littéraire ou pictural.

Citations avec poème


  • Guillaume Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire (Rome 1880-Paris 1918)
    Il y a un poème à faire sur l'oiseau qui n'a qu'une aile.
    Calligrammes, les Fenêtres , Gallimard
  • Joseph Berchoux (Saint-Symphorien-de-Lay, Loire, vers 1765-Marcigny, Saône-et-Loire, 1839)
    Un poème jamais ne valut un dîner.
    La Gastronomie
  • Jean Cayrol (Bordeaux 1911-Bordeaux 2005)
    Tout poème est une mise en demeure.
    Pour tous les temps, Le Seuil
  • René Daumal (Boulzicourt, Ardennes, 1908-Paris 1944)
    Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruits de lumière.
    Poésie noire et poésie blanche, Gallimard
  • Robert Desnos (Paris 1900-Terezín, Tchécoslovaquie, 1945)
    Poème, je ne vous demande pas l'aumône,
    Je vous la fais.

    Fortunes, Gallimard
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Je lisais. Que lisais-je ? oh ! le vieux livre austère,
    Le poème éternel ! - La Bible ? - Non, la terre.

    Les Contemplations, Écrit au bas d'un crucifix, III, 8
  • Stéphane Mallarmé (Paris 1842-Valvins, Seine-et-Marne, 1898)
    Que tout poème composé autrement qu'en vue d'obéir au vieux génie du vers, n'en est pas un […].
    Crayonné au théâtre, Solennité
  • Stéphane Mallarmé (Paris 1842-Valvins, Seine-et-Marne, 1898)
    Nommer un objet, c'est supprimer les trois quarts de la jouissance du poème qui est faite du bonheur de deviner peu à peu ; le suggérer, voilà le rêve.
    Réponse à des enquêtes, Sur l'évolution littéraire
  • Pierre de Ronsard (château de la Possonnière, Couture-sur-Loir, 1524-prieuré de Saint-Cosme-en-l'Isle, près de Tours, 1585)
    Les bons ouvriers le* commencent par le milieu, et savent si bien joindre le commencement au milieu, et le milieu à la fin, que de telles pièces rapportées font un corps entier et parfait.
    Abrégé de l'art poétique français
    *le poème
  • Marie-René Alexis Saint-Leger Leger, dit, en diplomatie, Alexis Leger, et, en littérature Saint-John Perse (Pointe-à-Pitre 1887-Giens, Var, 1975)
    Contrairement à ce qu'on en peut imaginer, le poème français le plus expansif, ou même le plus emphatique en apparence, ne serait encore fait que pour l'oreille interne.
    Correspondance, à la Berkeley Review, 10 août 1956 , Gallimard
  • Marie-René Alexis Saint-Leger Leger, dit, en diplomatie, Alexis Leger, et, en littérature Saint-John Perse (Pointe-à-Pitre 1887-Giens, Var, 1975)
    Et nos poèmes encore s'en iront sur la route des hommes, portant semence et fruit dans la lignée des hommes d'un autre âge.
    Vents, Gallimard
  • Hippolyte Adolphe Taine (Vouziers 1828-Paris 1893)
    Académie française, 1878
    On peut considérer l'homme comme un animal d'espèce supérieure qui produit des philosophies et des poèmes à peu près comme les vers à soie font leurs cocons et comme les abeilles font leurs ruches.
    La Fontaine et ses Fables, Préface
  • Simone Weil (Paris 1909-Londres 1943)
    Dans un poème, si l'on demande pourquoi tel mot est à tel endroit, et s'il y a une réponse, ou bien le poème n'est pas de premier ordre, ou bien le lecteur n'a rien compris.
    Attente de Dieu, Fayard

Mots proches

Quand on juge quelqu'un en son absence, on dit que l'accusé est jugé par :