poète

nom masculin

(latin poeta, du grec poiêtês, créateur)

Définitions de poète


  • Écrivain qui s'adonne à la poésie, qui compose des vers, s'exprime en vers.
  • Auteur, artiste dont les œuvres touchent vivement la sensibilité et l'imagination par des qualités esthétiques.
  • Personne qui considère la réalité à travers un idéalisme chimérique.

Synonymes de poète


Personne qui considère la réalité à travers un idéalisme...

Synonymes :


Citations avec poète


  • Jean Aicard (Toulon 1848-Paris 1921)
    Académie française, 1909
    Je suis l'insecte aimé du poète et des dieux.
    Poèmes de Provence, la Cigale , Lemerre
  • Jean Ajalbert (Clichy-la-Garenne 1863-Cahors 1947)
    Platon avait tort de vouloir proscrire les poètes. Même les mauvais vers n'ont jamais fait de mal à personne.
    Lettre à G. Walch, Delagrave
  • Émile Chartier, dit Alain (Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951)
    Le vrai poète est celui qui trouve l'idée en forgeant le vers.
    Préliminaires à l'esthétique, Gallimard
  • Henri Frédéric Amiel (Genève 1821-Genève 1881)
    Les poètes célibataires sont une peste publique ; ils troublent, sans le savoir et le vouloir, tous les cœurs féminins sans emploi.
    Journal intime, 12 juillet 1866
  • Jules Amédée Barbey d'Aurevilly (Saint-Sauveur-le-Vicomte 1808-Paris 1889)
    Où les historiens s'arrêtent, ne sachant plus rien, les poètes apparaissent et devinent.
    Une page d'histoire
  • Charles Baudelaire (Paris 1821-Paris 1867)
    Le Poète est semblable au prince des nuées […]
    Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

    Les Fleurs du Mal, l'Albatros
  • Charles Baudelaire (Paris 1821-Paris 1867)
    Il n'existe que trois êtres respectables : le prêtre, le guerrier, le poète. Savoir, tuer et créer.
    Mon cœur mis à nu
  • Léon Bloy (Périgueux 1846-Bourg-la-Reine 1917)
    Le signe incontestable du grand poète, c'est l'inconscience prophétique, la troublante faculté de proférer par-dessus les hommes et le temps, des paroles inouïes dont il ignore lui-même la portée.
    Belluaires et Porchers, Stock
  • Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux (Paris 1636-Paris 1711)
    C'est en vain qu'au Parnasse un téméraire auteur
    Pense de l'art des vers atteindre la hauteur […]
    Si son astre en naissant ne l'a formé poète […]
    Pour lui Phébus est sourd, et Pégase est rétif.

    L'Art poétique
  • Yves Bonnefoy (Tours 1923-Paris 2016)
    Il est aisé d'être poète parmi les dieux.
    L'Improbable, Mercure de France
  • Jean Cocteau (Maisons-Laffitte 1889-Milly-la-Forêt 1963)
    Académie française, 1955
    Le poète se souvient de l'avenir.
    Journal d'un inconnu, Grasset
  • Jean Cocteau (Maisons-Laffitte 1889-Milly-la-Forêt 1963)
    Académie française, 1955
    Dès qu'un poète se réveille, il est idiot. Je veux dire intelligent.
    Opium, Stock
  • Jean Cocteau (Maisons-Laffitte 1889-Milly-la-Forêt 1963)
    Académie française, 1955
    Un rêveur est toujours mauvais poète.
    Le Rappel à l'ordre, Stock
  • Salvador Dalí (Figueras 1904-Figueras 1989)
    Le poète doit, avant qui que ce soit, prouver ce qu'il dit.
    Métamorphose de Narcisse, José Corti
  • René Descartes (La Haye, aujourd'hui Descartes, Indre-et-Loire, 1596-Stockholm 1650)
    On pourrait s'étonner que les pensées profondes se trouvent dans les écrits des poètes plutôt que des philosophes. La raison en est que les poètes écrivent par les moyens de l'enthousiasme et de la force de l'imagination : il y a en nous des semences de science, comme dans le silex, que les philosophes extraient par les moyens de la raison, tandis que les poètes, par les moyens de l'imagination, les font jaillir et davantage étinceler.
    Cogitationes privatae
  • Robert Desnos (Paris 1900-Terezín, Tchécoslovaquie, 1945)
    Plus que poli pour être honnête
    Plus que poète pour être honni.

    Corps et biens, Gallimard
  • Eugène Grindel, dit Paul Eluard (Saint-Denis 1895-Charenton-le-Pont 1952)
    Le poète est celui qui inspire bien plus que celui qui est inspiré.
    Ralentir Travaux, Préface , Éditions surréalistes

    Commentaire
    En collaboration avec André Breton et René Char.

  • Jean Giono (Manosque 1895-Manosque 1970)
    Le poète doit être un professeur d'espérance.
    L'Eau vive, Gallimard
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Un poète est un monde enfermé dans un homme.
    La Légende des siècles, Un poète
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Le poète en des jours impies
    Vient préparer des jours meilleurs.
    Il est l'homme des utopies ;
    Les pieds ici, les yeux ailleurs.

    Les Rayons et les Ombres, Fonction du poète
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Quand le poète peint l'enfer, il peint sa vie.
    Les Voix intérieures, Après une lecture de Dante
  • Pierre Jean Jouve (Arras 1887-Paris 1976)
    Le Poète est un diseur de mots. […] Le diseur de mots est celui qui dans l'extrême veille, harponne un équivalent du rêve.
    En miroir, Mercure de France
  • Pierre Choderlos de Laclos (Amiens 1741-Tarente 1803)
    On peut citer de mauvais vers, quand ils sont d'un grand poète.
    Les Liaisons dangereuses
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    Le poète est semblable aux oiseaux de passage
    Qui ne bâtissent point leurs nids sur le rivage,
    Qui ne se posent pas sur les rameaux des bois ;
    Nonchalamment bercés sur le courant de l'onde,
    Ils passent en chantant loin des bords et le monde
    Ne connaît rien d'eux que leur voix.

    Nouvelles Méditations, le Poète mourant
  • Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont (Montevideo 1846-Paris 1870)
    Un pion pourrait se faire un bagage littéraire en disant le contraire de ce qu'ont dit les poètes de ce siècle.
    Poésies, II
  • Stéphane Mallarmé (Paris 1842-Valvins, Seine-et-Marne, 1898)
    Ô poètes, vous avez toujours été orgueilleux ; soyez plus, devenez dédaigneux.
    Proses de jeunesse, Hérésies artistiques, l'Art pour tous
  • Oscar Vladislas de Lubicz-Milosz, dit O. V. de L. Milosz (Tchereïa, Lituanie, 1877-Fontainebleau 1939)
    Quand on blesse un poète on perd l'éternité […].
    Les Éléments, le Jugement , Bibliothèque de l'Occident
  • Alfred de Musset (Paris 1810-Paris 1857)
    Poète, prends ton luth, et me donne un baiser.
    Poésies, la Nuit de mai
  • Gérard Labrunie, dit Gérard de Nerval (Paris 1808-Paris 1855)
    La vie d'un poète est celle de tous.
    Petits Châteaux de Bohème, À un ami
  • Jean Paulhan (Nîmes 1884-Neuilly-sur-Seine 1968)
    Académie française, 1963
    Que le poète obscur persévère dans son obscurité, s'il veut trouver la lumière.
    In préface des Contes de Noël Devaulx Cercle du livre précieux
  • Charles Péguy (Orléans 1873-Villeroy, Seine-et-Marne, 1914)
    L'homme qui est poète à vingt ans n'est pas poète, il est homme ; s'il est poète après vingt ans, alors il est poète.
    Clio, Gallimard
  • Jean Pellerin (Pontcharra, Isère, 1895-Le Châtelard 1921)
    Foutons ses huit jours au poète !
    Le Bouquet inutile, Gallimard
  • Odilon Jean Périer (Bruxelles 1901-Bruxelles 1928)
    […] Tel, un poète où Dieu s'engage
    Et reste pris.

    Poèmes, Gallimard
  • Marcel Proust (Paris 1871-Paris 1922)
    Et toutes les âmes intérieures des poètes sont amies et s'appellent les unes les autres.
    Contre Sainte-Beuve, Gallimard
  • Raymond Queneau (Le Havre 1903-Paris 1976)
    […] le poète, car en un sens il n'y en a jamais qu'un […].
    Les Derniers Jours, Gallimard
  • Raymond Queneau (Le Havre 1903-Paris 1976)
    Le vrai poète n'est jamais inspiré  : il se situe précisément au-dessus de ce plus et de ce moins, identiques pour lui, que sont la technique et l'inspiration.
    Odile, Gallimard
  • Charles-Ferdinand Ramuz (Lausanne 1878-Pully, près de Lausanne, 1947)
    Le poète est à la fois le plus solitaire et le moins solitaire des hommes.
    Remarques, Rencontre
  • Arthur Rimbaud (Charleville 1854-Marseille 1891)
    Le poète se fait voyant par un long, immense et déraisonné dérèglement de tous les sens.
    Correspondance, à Paul Demeny, 15 mai 1871
  • Pierre de Ronsard (château de la Possonnière, Couture-sur-Loir, 1524-prieuré de Saint-Cosme-en-l'Isle, près de Tours, 1585)
    Il y a autant de différence entre un Poète et un versificateur qu'entre un bidet et un généreux coursier de Naples.
    La Franciade
  • Charles Augustin Sainte-Beuve (Boulogne-sur-Mer 1804-Paris 1869)
    Il se trouve […] dans les trois quarts des hommes, comme un poète qui meurt jeune, tandis que l'homme survit.
    Portraits littéraires, Millevoye
  • Marie-René Alexis Saint-Leger Leger, dit, en diplomatie, Alexis Leger, et, en littérature Saint-John Perse (Pointe-à-Pitre 1887-Giens, Var, 1975)
    Les dieux coiffent le masque à l'approche du poète, et leurs voies sont obscures.
    À René Char, Gallimard
  • Marie-René Alexis Saint-Leger Leger, dit, en diplomatie, Alexis Leger, et, en littérature Saint-John Perse (Pointe-à-Pitre 1887-Giens, Var, 1975)
    Et c'est assez, pour le poète, d'être la mauvaise conscience de son temps.
    Correspondance, et repris dans l'Allocution de Stockholm, 10 décembre 1960 , Gallimard
  • Anonyme
    On naît poète, on devient orateur.
    Nascuntur poetae, fiunt oratores.

    Commentaire
    Axiome parodié par Brillat-Savarin.

  • Horace en latin Quintus Horatius Flaccus (Venusia, Apulie, 65-Rome ? 8 avant J.-C.)
    La race irritable des poètes.
    Épîtres, II, II, 102
    Genus irritabile vatum.

    Commentaire
    Ces trois mots servent à caractériser l'extrême susceptibilité des poètes et des gens de lettres.

  • Horace en latin Quintus Horatius Flaccus (Venusia, Apulie, 65-Rome ? 8 avant J.-C.)
    les membres du poète écartelé.
    Satires, I, 4, 62
    disjecti membra poetae.

    Commentaire
    La pensée d'Horace est celle-ci : « Tu ne retrouveras pas, même épars, les membres du poète (Non invenias etiam disjecti membra poetae), s'il est traduit en prose. » - Un volume, posthume, de Jules Amédée Barbey d'Aurevilly, s'intitule Disjecta membra, qui a un autre sens.

  • Juvénal en latin Decimus Junius Juvenalis (Aquinum, Apulie, vers 60 après J.-C.-vers 130)
    Que la nature lui en refuse le don, et c'est l'indignation qui dictera au poète ses vers.
    Satires, I, 79
    Si natura negat, facit indignatio versum.
  • Aristophane (Athènes vers 445-vers 386 avant J.-C.)
    Pour les petits enfants, l'éducation c'est le maître d'école ; pour les jeunes gens, c'est le poète.
    Les Grenouilles, 1054 (traduction H. Van Daële)
  • Platon (Athènes vers 427-Athènes vers 348 ou 347 avant J.-C.)
    C'est chose légère que le poète, ailée, sacrée
    Ion, 534b (traduction L. Méridier)
  • Gabriele D'Annunzio (Pescara 1863-Gardone Riviera 1938)
    Ô Poète, divine est la Parole ;
    en la pure Beauté le ciel mit
    toute notre joie ; et le Vers est tout.

    O Poeta, divina è la Parola ;
    nella pura Bellezza il ciel ripose
    ogni nostra letizia ; e il Verso è tutto.

    L'Isotteo, Epodo, IV
  • Félix Rubén García Sarmiento, dit Rubén Darío (Metapa, aujourd'hui Ciudad-Darío, 1867-León 1916)
    Tours de Dieu ! Poètes !
    Torres de Dios ! Poetas !
    Cantos de vida y esperanza
  • Friedrich Hölderlin (Lauffen, Wurtemberg, 1770-Tübingen 1843)
    Mais ce qui reste est l'œuvre des poètes.
    Souvenir
    Was bleibet aber, stiften die Dichter.
    Andenken
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
    Le Songe d'une nuit d'été, V, 1, Thésée
    The lunatic, the lover, and the poet,
    Are of imagination all compact.

    A Midsummer Night's Dream, V, 1, Theseus

Mots proches

Lequel de ces substantifs masculins se finissant par le son [é] ne prend pas de « e » ?