place

nom féminin

(latin populaire *plattea, du latin classique platea, place publique, du grec platus, large)

Définitions de place


  • Espace public découvert, entouré de constructions, dans une agglomération : Petite place de village.
  • Espace occupé par quelqu'un, quelque chose : Ce meuble prend trop de place. Je n'ai pas la place de bouger.
  • Endroit, lieu où doit se tenir quelqu'un, où doit se ranger, se trouver quelque chose : Remettre chaque chose à sa place. Montrer leurs places aux acteurs.
  • Emplacement destiné à une personne dans un moyen de transport, une salle, etc. : Voiture de cinq places. Cette place est réservée.
  • Emplacement pour garer une voiture : Parking de 600 places.
  • Prix à payer pour entrer dans certains moyens de transport, pour assister à un spectacle, etc. : Payer place entière.
  • Rang de quelqu'un dans une file d'attente.
  • Rang obtenu par quelqu'un dans un classement ou une compétition : Élève qui a les meilleures places aux compositions.
  • Rang, niveau auquel on place, on situe quelque chose ou quelqu'un : Il occupe la première place dans mon estime.
  • Importance que prend quelqu'un ou quelque chose : La musique tient une grande place dans sa vie.
  • Champ d'action, latitude pour quelque chose : Travail qui ne laisse aucune place à l'imagination.
  • Poste, emploi rémunéré : Avoir une bonne place.
  • Rang social de quelqu'un, situation adaptée à son milieu, sa culture, ses goûts : Je ne me sentais pas à ma place dans cette soirée.
  • Position, situation de quelqu'un par rapport à un contexte quelconque : Être en bonne place pour gagner.
  • En Belgique, pièce d'habitation : Un appartement de cinq places.

Expressions avec place



  • À la place de,

    si on était dans le cas de quelqu'un, dans sa situation : Mettez-vous à ma place ; en remplacement de quelqu'un ou de quelque chose, en échange de, au lieu de : J'irai à sa place.
  • Avoir, trouver sa place quelque part,

    mériter d'être quelque part, de figurer quelque part ; se sentir bien intégré dans un milieu.
  • (Bien) tenir sa place,

    avoir l'importance qui convient, jouer un rôle non négligeable.
  • Dans la place,

    dans le lieu, le milieu où on a à agir et, en particulier, dans un milieu plus ou moins fermé, voire hostile.
  • En place,

    qui occupe une fonction qui lui donne une certaine considération ; se dit de groupes, d'institutions qui sont établis ; se dit d'un minerai non encore exploité, d'une roche in situ.
  • Être, mettre en place,

    à l'endroit convenable, de manière ordonnée, prêt à fonctionner, à agir.
  • Faire place à quelqu'un, à quelque chose,

    se ranger, laisser un espace libre ; être remplacé par quelqu'un, quelque chose.
  • Faire place nette,

    dégager un endroit de tout ce qui gêne ; congédier tous ceux dont on veut se débarrasser.
  • Laisser place à quelque chose,

    le permettre, laisser de la latitude pour.
  • Ne pas tenir en place,

    s'agiter par inquiétude, nervosité, etc. ; aimer se déplacer, voyager.
  • Place à,

    formule annonçant un changement de personne, une activité nouvelle, etc. : Place aux jeunes !
  • Prendre la place de quelqu'un, de quelque chose,

    se substituer à eux.
  • Prendre place,

    s'installer, s'asseoir.
  • Remettre quelqu'un à sa place,

    le rappeler aux égards qu'il doit.
  • Se faire une place quelque part,

    y acquérir une certaine importance, une certaine notoriété.
  • Se tenir, rester à sa place,

    observer la bienséance qu'exige sa condition, son état.
  • Sur la place de,

    dans telle ville.
  • Sur place,

    à l'endroit même dont il est question.
  • Voiture de place,

    voiture de louage avec chauffeur.
  • Biologie

    Place vide,

    milieu nouveau, susceptible d'être habité (banc de sable qui sort des eaux, île volcanique qui surgit, lac formé par la construction d'un barrage, canaux creusés par l'homme, eaux résiduelles de salines, eaux thermales, etc.).
  • Droit

    Droit de place,

    loyer, proportionnel à la superficie occupée, que doit payer tout marchand forain dans les foires et les marchés.
  • Économie

    Place (commerciale),

    ville où fonctionne une Bourse de marchandises.

    Place (financière),

    ville où fonctionne une Bourse de valeurs, de nombreuses banques ; ensemble des agents de change, des banquiers d'une telle ville.

    Place financière internationale,

    lieu où se rencontrent des flux financiers internationaux, redistribués par les institutions financières qui lui sont propres.
  • Militaire

    Place d'armes,

    lieu de rassemblement des troupes dans une ville de garnison.

    Place (forte),

    agglomération défendue par des fortifications ; toute ville de garnison, même ville ouverte.

    Service de place,

    synonyme de service de garnison.
  • Sylviculture

    Arbre de place,

    arbre désigné à l'avance et réservé au moment des éclaircies pour faire partie du peuplement définitif.

Synonymes de place


Espace occupé par quelqu'un, quelque chose.

Synonyme :

Endroit, lieu où doit se tenir quelqu'un, où doit se ranger,...

Synonymes :

Emplacement destiné à une personne dans un moyen de transport,...

Synonyme :

Rang, niveau auquel on place, on situe quelque chose ou quelqu'un.

Synonymes :

Importance que prend quelqu'un ou quelque chose.

Synonymes :

Poste, emploi rémunéré.

Synonymes :

Service de place

Synonyme :

  • service de garnison.
Arbre de place

Synonyme :

  • arbre d'avenir

Difficultés de place


  • ORTHOGRAPHE

    De place en place : jamais de s. « De place en place, de grands navires à l'ancre le long des berges du fleuve » (G. de Maupassant).

    Par places : toujours avec s. Gazon pelé par places.

    Sur place : jamais de trait d'union ni de s, ni en emploi adverbial (rester sur place).

    Place = espace urbain, carrefour. Pour l'emploi de la majuscule dans une adresse ou dans la désignation d'un ministère (la Place-Vendôme = le ministère de la Justice) → palais, rue.

    En lieu et place de. → lieu.

  • EMPLOI

    Remettre qqch en place, à sa place = le ranger. L'une et l'autre tournure sont également correctes.

    Remettre qqn à sa place = le rappeler aux égards qu'il doit.
    recommandation :
    Ne pas dire : *remettre qqn en place.

    Places assises, places debout : ces expressions naguère critiquées peuvent aujourd'hui être employées même dans l'expression soignée.


Citations avec place


  • Robert Desnos (Paris 1900-Terezín, Tchécoslovaquie, 1945)
    Une place pour les rêves
    Mais les rêves à leur place.

    État de veille, Robert-J. Godet
  • Jonathan Swift (Dublin 1667-Dublin 1745)
    C'est un axiome que ceux à qui tout le monde accorde la seconde place ont des titres indiscutables à la première.
    Le Conte du tonneau
    It is a maxim that those to whom everybody allows the second place have an undoubted title to the first.
    A Tale of a Tub

Mots proches

Quel mot désigne un employé des chemins de fer ?