Accueil > langue française > dictionnaire > coin n.m.

coin

nom masculin

(latin cuneus, coin à fendre)

  • 1. Angle formé par deux lignes, deux plans qui se coupent, surface située dans cet angle : Il s'est cogné au coin du bureau.

    Synonyme :

    encoignure

  • 2. Angle formé par deux rues qui se coupent : Vous avez un tabac au coin.

    Synonyme :

    croisement

  • 3. Angle d'une pièce dans lequel se tient, en punition, un enfant, le dos tourné au reste de la salle ; cette punition : Aller au coin.
  • 4. Petite partie d'un espace quelconque, d'une surface quelconque : On aperçoit un coin de ciel bleu.
  • 5. Partie d'un espace affectée à un usage précis : Le coin des bricoleurs dans un grand magasin.
  • 6. Endroit, lieu, quartier ou localité plus ou moins déterminés : C'est un coin de Paris que je ne connais pas.

    Synonymes :

    endroit - point - quartier - secteur

  • 7. Environs immédiats du lieu où on est et, en particulier, du lieu où on habite : Je ne peux pas vous renseigner, je ne suis pas du coin.

    Synonymes :

    localité - quartier

  • Menuiserie

    8. Pièce d'un rabot ou d'une varlope, de forme aiguë, servant à bloquer le fer dans la lumière du fût.
  • 9. Petite pièce de bois enfoncée dans la tête d'un tenon apparent.
  • Monnaies

    10. Matrice de frappe des monnaies et des médailles.
  • Optique

    11. Pièce optique en forme de prisme d'angle très faible.
  • Outillage

    12. Petite pièce servant à serrer un manche dans l'œil de l'outil.
  • Reliure

    13. Triangle de peau ou de toile, garnissant les deux angles des plats d'une reliure.
  • Sports

    14. Angle du ring où le boxeur se tient pendant la minute de repos.
  • Sylviculture

    15. Pièce de métal ou de bois très dur, en forme de prisme à angle très aigu, utilisée dans l'abattage des arbres et pour débiter des billes en quartiers.
  • Zootechnie

    16. Incisive latérale des herbivores dont l'usure permet d'estimer l'âge.

Expressions avec coin

  • À tous les coins de rue,

    très banal, sans grande valeur.
  • Au coin du feu,

    près de la cheminée, dans un climat familier.
  • Aux quatre coins d'un lieu,

    aux extrémités opposées de ce lieu, partout dans ce lieu : Elle a voyagé aux quatre coins du monde.
  • Coin cuisine, coin repas, coin salon, etc.,

    espace spécialement aménagé pour la cuisine, le repas, la détente, etc., à l'intérieur d'une pièce ayant une autre fonction (souvent avec un trait d'union).
  • Coin fenêtre, coin couloir,

    place située dans un train près de la fenêtre, près du couloir.
  • Coins de la bouche, des yeux,

    commissures des lèvres, des paupières.
  • Coin fiscal,

    rapport entre le montant moyen des impôts payés par un salarié et les coûts totaux de main-d’oeuvre qu’il représente pour son employeur, permettant d’évaluer le poids des prélèvements par rapport au coût total du travail. (Quand on y inclut les cotisations sociales, on parle alors de coin socio-fiscal.) Il s’agit d’un indicateur clé de la compétitivité d’un pays, car les études économiques montrent que plus le coin fiscal est élevé, plus le taux de chômage s’accroît.
  • Familier. Connaître dans les coins,

    parfaitement.
  • De coin,

    se dit d'une place, d'un fauteuil situés à l'extrémité d'une rangée ; se dit d'un meuble conçu pour occuper l'angle d'une pièce ; d'angle, de biais, indirect.
  • Familier. Du coin,

    des environs immédiats.
  • Du coin de l'œil,

    d'un regard discret, à la dérobée.
  • Familier. En boucher un coin à quelqu'un,

    l’étonner.
  • Vieilli. Envoyer ou mettre un enfant au coin,

    debout, à l’angle d’une pièce, pour le punir.
  • Laisser quelqu'un dans son coin, rester dans son coin,

    laisser quelqu'un, rester à l'écart des autres, se tenir à l'écart des autres, s'isoler.
  • Les quatre coins,

    jeu dans lequel quatre personnes vont d'un coin à un autre d'un espace carré, tandis qu'une cinquième, placée au milieu s'efforce de s'emparer de l'un des coins quand il est inoccupé.
  • Littéraire. Marqué, frappé au coin de,

    qui porte la marque de : Observation marquée au coin du bon sens.
  • On ne voudrait pas, on n'aimerait pas le rencontrer au coin d'un bois,

    il a une mine patibulaire, il n'inspire pas confiance.
  • Petit(s) coin(s),

    cabinets, waters.
  • Regard en coin,

    rapide et discret.
  • Sourire en coin,

    qui est furtif, ironique.
  • Armement

    Fermeture à coin,

    système de fermeture de la culasse des canons.
  • Bijouterie

    Coin de table, de culasse,

    chacune des quatre facettes obtenues au cours de la mise en croix, sur le dessus et le dessous d'une pierre de bijouterie.
  • Géographie

    Coin de glace ou fente en coin,

    phénomène dû à des dérangements des couches meubles par cryoturbation, résultant du remplissage de veines de glace (polygones de toundra) par des matériaux meubles.
  • Hydrologie

    Coin salé,

    dans une embouchure, pénétration de l'eau marine sous l'eau fluviale, dont elle est séparée par une halocline en pente douce vers l'amont.
  • Matériel de bureau

    Coin de lettre,

    attache métallique permettant de réunir plusieurs feuillets.
  • Photographie

    Coin (gommé),

    languette de papier collant, permettant de fixer des photographies par les coins dans un album.

Homonymes de coin


  • coing nom masculin
  • khoin nom masculin

Difficultés de coin


  • ORTHOGRAPHE

    On écrit coin cuisine, coin salon, coin fenêtre sans trait d'union. -Plur. : des coins cuisines, des coins salons, mais des coins fenêtre.

Mots proches

Lequel de ces mots devrait, au singulier, se terminer par la lettre « r » ?