enfer

nom masculin

(latin ecclésiastique infernum, du latin classique infernus, d'en bas)

Définitions de enfer


  • Dans diverses religions, lieu où des damnés subissent le châtiment éternel.
  • Lieu, situation où l'existence est extrêmement pénible : Leur vie familiale est un enfer.
  • Département d'une bibliothèque où étaient déposés les livres de caractère licencieux ou pornographique, interdits au public.
  • Réservoir enterré destiné à recueillir les eaux de végétation des olives extraites avec l'huile par la pression.
  • Taux (nettement plus élevé que le taux normal) qui, avant 1971, était appliqué par la Banque de France aux effets présentés au réescompte par une banque, lorsque le plafond qui avait été assigné à celle-ci était dépassé.

Expressions avec enfer



  • D'enfer,

    infernal, très violent, excessif : Feu, train, bruit d'enfer.
  • Enfer !, Enfer et damnation !,

    jurons, exclamations marquant la surprise, l'étonnement, l'impatience, etc.

Synonymes et contraires de enfer


Dans diverses religions, lieu où des damnés subissent le châtiment...

Synonyme :

Contraires :

Lieu, situation où l'existence est extrêmement pénible.

Synonyme :

Contraire :


Citations avec enfer


  • Louis Aragon (Paris 1897-Paris 1982)
    L'enfer existe. Il est la part du plus grand nombre.
    Les Yeux et la Mémoire, Gallimard
  • Marcel Arland (Varennes-sur-Amance 1899-Saint-Sauveur-sur-École, Seine-et-Marne, 1986)
    Académie française, 1968
    Il faut juger un homme à son enfer.
    Carnets de Gilbert, Gallimard
  • Antonin Artaud (Marseille 1896-Ivry-sur-Seine 1948)
    Nul n'a jamais écrit ou peint, sculpté, modelé, construit, inventé, que pour sortir en fait de l'enfer.
    Van Gogh, le suicidé de la société, Gallimard
  • Théodore Agrippa d'Aubigné (près de Pons, Saintonge, 1552-Genève 1630)
    De l'enfer il ne sort
    Que l'éternelle soif de l'impossible mort.

    Les Tragiques
  • Théodore Agrippa d'Aubigné (près de Pons, Saintonge, 1552-Genève 1630)
    Satan fut son conseil, l'enfer son espérance.
    Les Tragiques
  • Georges Bernanos (Paris 1888-Neuilly-sur-Seine 1948)
    L'enfer, […] c'est de ne plus aimer.
    Journal d'un curé de campagne, Plon
  • Paul Claudel (Villeneuve-sur-Fère, Aisne, 1868-Paris 1955)
    Quand l'homme essaie d'imaginer le Paradis sur terre, ça fait tout de suite un enfer très convenable.
    Conversations dans le Loir-et-Cher, Gallimard
  • Henri Fauconnier (1879-1973)
    Les catholiques envisagent l'enfer sans en mourir, c'est plus confortable que rien.
    Malaisie, Stock
  • Anatole François Thibault, dit Anatole France (Paris 1844-La Béchellerie, Saint-Cyr-sur-Loire, 1924)
    Académie française, 1896
    Il était doux de croire, même à l'enfer.
    La Vie littéraire, Calmann-Lévy
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    L'enfer est tout entier dans ce mot : solitude.
    La Fin de Satan
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Mieux vaudrait encore un enfer intelligent qu'un paradis bête.
    Quatrevingt-Treize
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Quand le poète peint l'enfer, il peint sa vie.
    Les Voix intérieures, Après une lecture de Dante
  • Marcel Jouhandeau (Guéret 1888-Rueil-Malmaison 1979)
    Qui sait si Dieu ne sera pas sensible toujours plus à son Enfer qu'à son Ciel ? Celui qui aime songe au rien qu'on lui refuse, quand on lui a déjà presque tout donné.
    Algèbre des valeurs morales, Gallimard
  • Jean de La Ceppède (Marseille 1550-Avignon 1622)
    Mon âme est un enfer tout noir d'aveuglement […].
    Théorèmes spirituels
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    L'enfer des femmes, c'est la vieillesse.
    Maximes
  • Patrice de La Tour du Pin (Paris 1911-Paris 1975)
    Il passe un vent de toute beauté sur l'Enfer […].
    Une somme de poésie, Gallimard
  • Ernest Renan (Tréguier 1823-Paris 1892)
    Une autorité pourrait bien avoir un jour à sa disposition l'enfer, non un enfer chimérique, de l'existence duquel on n'a pas de preuves, mais un enfer réel.
    Dialogues et fragments philosophiques, III, Rêves , Lévy
  • Arthur Rimbaud (Charleville 1854-Marseille 1891)
    Je me crois en enfer, donc j'y suis.
    Une saison en enfer, Nuit de l'enfer
  • Donatien Alphonse François, comte de Sade, dit le marquis de Sade (Paris 1740-Charenton 1814)
    Il n'y a d'autre enfer pour l'homme que la bêtise ou la méchanceté de ses semblables.
    Juliette
  • Jean-Paul Sartre (Paris 1905-Paris 1980)
    Pas besoin de gril, l'enfer, c'est les Autres.
    Huis clos, Gallimard
  • Georges de Scudéry (Le Havre 1601-Paris 1667)
    Académie française, 1649
    Depuis le jour fatal que je quittai ma dame,
    Un enfer portatif j'ai toujours eu dans l'âme.

    Ligdamon et Lidias, II, 1
  • Pierre Teilhard de Chardin (Sarcenat, Puy-de-Dôme, 1881-New York 1955)
    Vous m'avez dit, mon Dieu, de croire à l'enfer. Mais vous m'avez interdit de penser, avec absolue certitude, d'un seul homme, qu'il était damné.
    Le Milieu divin, Le Seuil
  • Paul-Jean Toulet (Pau 1867-Guéthary 1920)
    Ne force pas qui veut les portes de l'enfer.
    Les Contrerimes, Émile-Paul
  • John Milton (Londres 1608-Chalfont Saint Giles, Buckinghamshire, 1674)
    Même en Enfer, régner est digne d'ambition ;
    mieux vaut régner en Enfer que de servir au Ciel.

    Le Paradis perdu, I, 1
    To reign is worth ambition, though in Hell ;
    Better to reign in Hell than serve in Heaven.

    Paradise Lost, I, 1

    Commentaire
    C'est Satan qui parle.

  • Octavio Paz (Mexico 1914-Mexico 1998)
    Le feu de l'enfer est un feu froid.
    El fuego del infierno es fuego frío.
    Puerta Condenada, El joven soldado, III, Conversación en un bar
  • Rabia al-Adawiyya ou Rabia al-Qaisiya (713-Bassora 801)
    Si je t'adore par crainte de l'Enfer, brûle-moi en Enfer ; si je t'adore dans l'espoir du Paradis, exclus-moi du Paradis. Mais si je t'adore pour toi-même, ne me prive pas de ta Beauté éternelle.
    Diwan
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Descends, descends en enfer, et dis que c'est moi qui t'y envoie
    Down, down to hell ; and say I sent thee thither
    Henry VI, V, 6, Gloucester

Mots proches

« Tachez de ne pas vous tacher ». Combien de mots devraient porter un accent circonflexe dans cette phrase ?