Accueil > langue française > dictionnaire > paradis n.m.

paradis

nom masculin

(latin ecclésiastique paradisus, du grec paradeisos, jardin)

  • 1. Dans la théologie ancienne, séjour des justes après la mort ; dans la théologie moderne, état de bonheur dont jouissent auprès de Dieu les âmes des justes après la mort.

    Synonyme :

    ciel

    Contraires :

    enfer - limbes - purgatoire

  • 2. Pour les musulmans, séjour de félicité où le croyant sans faute retrouvera les siens.
  • 3. Lieu, séjour, état délicieux et enchanteur : Cette plage, c'est un paradis.

    Synonymes :

    eldorado - élysée - nirvana

  • 4. Lieu où quelqu'un est dans une situation privilégiée en ce qui concerne ses goûts ou l'activité choisie : Cette rivière est le paradis des pêcheurs.
  • 5. Pommier de faible vigueur que l'on greffe pour avoir des arbres de petite taille.
  • 6. Plume de paradisier, autrefois utilisée pour orner les coiffures.
  • 7. Au théâtre, synonyme de poulailler.

Expressions avec paradis

  • Être au paradis (terrestre),

    être en état de parfait bonheur.
  • Oiseau de paradis,

    synonyme de paradisier.

    Synonyme :

    paradisier

  • Paradis artificiels,

    état de bien-être provoqué par l'usage des drogues, des stupéfiants.
  • Paradis fiscal,

    pays qui fait bénéficier d'avantages fiscaux les non-résidents qui y placent des capitaux.

    Synonyme :

    refuge fiscal

  • Paradis terrestre,

    dans le livre de la Genèse (ii-iii), jardin idyllique où Dieu plaça le premier homme et la première femme, considérés comme les ancêtres de l'humanité.

    Synonyme :

    Éden

Difficultés de paradis


  • ORTHOGRAPHE

    Jamais de majus-cule.

  • CONSTRUCTION

    En paradis / au paradis : l'un et l'autre sont corrects aujourd'hui. En paradis, un peu vieilli, appartient à une langue plus soignée. Même dans l'expression figée ne pas l'emporter en paradis, à remplace de plus en plus souvent en (ne pas l'emporter au paradis).


Citations avec paradis


  • Marcel Aymé (Joigny 1902-Paris 1967)
    La forêt, c'est encore un peu du Paradis perdu. Dieu n'a pas voulu que le premier jardin fût effacé par le premier péché.
    Clérambard, I, 10, le moine , Grasset
  • Charles Baudelaire (Paris 1821-Paris 1867)
    Mais le vert paradis des amours enfantines […].
    Les Fleurs du Mal, Moesta et errabunda
  • Paul Claudel (Villeneuve-sur-Fère, Aisne, 1868-Paris 1955)
    Quand l'homme essaie d'imaginer le Paradis sur terre, ça fait tout de suite un enfer très convenable.
    Conversations dans le Loir-et-Cher, Gallimard
  • Paul Claudel (Villeneuve-sur-Fère, Aisne, 1868-Paris 1955)
    La femme sera toujours le danger de tous les paradis.
    Conversations dans le Loir-et-Cher, Gallimard
  • Federico García Lorca (Fuente Vaqueros 1898-Víznar 1936)
    La terre est le probable paradis perdu.
    La tierra es el probable
    paraíso perdido.

    Mar, Versos finales
  • Jean Giraudoux (Bellac 1882-Paris 1944)
    Adam croit dur comme fer qu'il a été chassé du paradis terrestre. Ève n'en est pas sûre du tout, et agit, en tout cas, comme si elle y restait.
    Pour Lucrèce, I, 8, Paola , Grasset
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Mieux vaudrait encore un enfer intelligent qu'un paradis bête.
    Quatrevingt-Treize
  • Aleksandr Sergueïevitch Pouchkine (Moscou 1799-Saint-Pétersbourg 1837)
    Ce que nous recherchons, c'est le fruit défendu. Sans lui, le Paradis n'est pas pour nous le Paradis.
    Eugène Onéguine, VIII, 27
  • Marcel Proust (Paris 1871-Paris 1922)
    Les vrais paradis sont les paradis qu'on a perdus.
    À la recherche du temps perdu, le Temps retrouvé , Gallimard
  • Rabia al-Adawiyya ou Rabia al-Qaisiya (713-Bassora 801)
    Si je t'adore par crainte de l'Enfer, brûle-moi en Enfer ; si je t'adore dans l'espoir du Paradis, exclus-moi du Paradis. Mais si je t'adore pour toi-même, ne me prive pas de ta Beauté éternelle.
    Diwan
  • Jules Renard (Châlons, Mayenne, 1864-Paris 1910)
    Le paradis n'est pas sur la terre, mais il y en a des morceaux. Il y a sur la terre un paradis brisé.
    Journal, 28 décembre 1896 , Gallimard
  • Pierre Reverdy (Narbonne 1889-Solesmes 1960)
    L'avenir est un paradis d'où, exactement comme de l'autre, personne n'est encore jamais revenu.
    En vrac, Éditions du Rocher
  • François Marie Arouet, dit Voltaire (Paris 1694-Paris 1778)
    Le paradis terrestre est où je suis.
    Satires, le Mondain

Mots proches

Lequel de ces mots comporte un « i » et non un « y » ?