Accueil > langue française > dictionnaire > caractère n.m.

caractère

nom masculin

(latin character, du grec kharaktêr, empreinte)

  • 1. Signe écrit ou gravé appartenant à un système d'écriture, de notation : Un texte en petits caractères. Caractères romains, grecs, cyrilliques, chinois.
  • 2. Marque distinctive, propriété de quelque chose, de quelqu'un : Ces douleurs présentent les caractères d'une crise d'appendicite.

    Synonymes :

    caractéristique - essence - particularité - propre - qualité - trait

  • 3. Aspect particulier, qualité de quelque chose : Insister sur le caractère définitif d'une décision.
  • 4. Aspect typique, original de quelque chose ; cachet : Appartement sans caractère.

    Synonymes :

    cachet - classe - style

  • 5. Ensemble des dispositions affectives constantes selon lesquelles un sujet réagit à son milieu et qui composent sa personnalité : Un caractère autoritaire, souple, gai, hargneux, sournois.

    Synonymes :

    individualité - nature - naturel - personnalité - tempérament

  • 6. Aptitude à affirmer vigoureusement sa personnalité, à agir avec fermeté : Elle a fait preuve de caractère.

    Synonymes :

    détermination - énergie - fermeté - opiniâtreté - résolution - ténacité - volonté

  • Génétique

    7. Désigne toute caractéristique individuelle transmissible de manière héréditaire aux générations suivantes.
  • Imprimerie

    8. Lettre ou signe servant à la composition des textes.
  • Informatique et télécommunications

    9. Tout symbole (chiffre, lettre de l'alphabet, signe de ponctuation, etc.) employé pour représenter des données en vue de leur traitement ou de leur transmission.
  • 10. Quantité d'information (6 à 8 bits en général) considérée par certains organes d'un ordinateur comme unité à traiter.
  • Religion

    11. Marque spirituelle et indélébile qu'impriment certains sacrements dans l'âme du chrétien.
  • Statistique

    12. Propriété que possèdent, à des degrés ou avec des modalités différents, tous les individus d'une population, qui font l'objet de statistiques : Caractère qualitatif, quantitatif.

Expressions avec caractère

  • Chorégraphie

    De caractère,

    se dit des danses folkloriques adaptées à la scène et des interprètes de ces danses.
  • Informatique et Télécommunications

    Caractère magnétique,

    caractère réalisé avec une encre contenant des matériaux magnétisables permettant d'en assurer une lecture automatique.
  • Caractère numérique,

    chiffre ou symbole, à l'exclusion de toute lettre.
  • Caractère optique,

    caractère dont la forme est adaptée à une lecture automatique par un procédé optique.
  • Psychanalyse

    Névrose de caractère,

    structure névrotique de la personnalité, engendrant surtout des rapports conflictuels répétitifs avec l'entourage.
  • Statistique

    Classe relative à un caractère quantitatif prenant ses valeurs dans un intervalle I,

    chacun des intervalles regroupant les valeurs prises par le caractère et qui forment une partition de I.

Citations avec caractère


  • Henri Frédéric Amiel (Genève 1821-Genève 1881)
    Les vilains caractères aiment à déprimer le prochain et s'en font un devoir, presque une vocation.
    Journal intime, 24 janvier 1866
  • Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort (près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794)
    Académie française, 1781
    Quiconque n'a pas de caractère n'est pas un homme, c'est une chose.
    Maximes et pensées
  • Georges Duhamel (Paris 1884-Valmondois, Val-d'Oise, 1966)
    Académie française, 1935
    Le caractère, qui, parfois demeure étranger au talent, anime toujours le génie.
    Défense des lettres, Mercure de France
  • Charles de Gaulle (Lille 1890-Colombey-les-Deux-Églises 1970)
    Le Caractère, […] vertu des temps difficiles.
    Le Fil de l'épée, Plon
  • Charles de Gaulle (Lille 1890-Colombey-les-Deux-Églises 1970)
    […] La confiance des petits exalte l'homme de caractère.
    Le Fil de l'épée, Plon
  • Charles de Gaulle (Lille 1890-Colombey-les-Deux-Églises 1970)
    Face à l'événement, c'est à soi-même que recourt l'homme de caractère.
    Le Fil de l'épée, Plon
  • Charles de Gaulle (Lille 1890-Colombey-les-Deux-Églises 1970)
    […] L'homme de caractère confère à l'action la noblesse ; sans lui morne tâche d'esclave, grâce à lui jeu divin du héros.
    Le Fil de l'épée, Plon
  • Charles de Gaulle (Lille 1890-Colombey-les-Deux-Églises 1970)
    Le caractère, c'est d'abord de négliger d'être outragé ou abandonné par les siens.
    Propos recueillis par André Malraux dans Les Chênes qu'on abat, Gallimard
  • Anne Louise Germaine Necker, baronne de Staël-Holstein, dite Mme de Staël (Paris 1766-Paris 1817)
    Une nation n'a de caractère que lorsqu'elle est libre.
    De la littérature
  • Henri Beyle, dit Stendhal (Grenoble 1783-Paris 1842)
    On peut tout acquérir dans la solitude, hormis du caractère.
    De l'amour
  • Henri Beyle, dit Stendhal (Grenoble 1783-Paris 1842)
    J'appelle caractère d'un homme sa manière habituelle d'aller à la chasse du bonheur, en termes plus clairs, mais moins significatifs : l'ensemble de ses habitudes morales.
    Vie de Henry Brulard
  • Suétone en latin Caius Suetonius Tranquillus (vers 69-vers 126)
    Un renard change de poil, non de caractère.
    Vies des douze Césars, Vespasien, XVI
    Vulpem pilum mutare, non mores.

    Commentaire
    Mot d'un bouvier, esclave de Vespasien et à qui celui-ci, après son élévation à l'empire, refusait la liberté à titre gratuit, sans prélèvement sur son pécule. Suétone cite le mot comme témoignage de l'avarice de Vespasien.

  • Ménandre (Athènes vers 342 avant J.-C.-Athènes vers 292)
    Ce qui persuade, c'est le caractère de celui qui parle, non son langage.
    Hymnis, fg. 472 K (traduction G. Guizot)

Mots proches

Dans la locution « îles [britanniques] », faut-il mettre une majuscule à l'adjectif « britanniques » ?