volonté

nom féminin

(latin voluntas, -atis)

Définitions de volonté


  • Faculté de déterminer librement ses actes en fonction de motifs rationnels ; pouvoir de faire ou de ne pas faire quelque chose.
  • Disposition de caractère qui porte à prendre des décisions avec fermeté et à les conduire à leur terme sans faiblesse, en surmontant tous les obstacles : Avoir une volonté de fer. Une entreprise qui exige de la volonté.
  • Ce que veut quelqu'un : Aller contre la volonté de ses parents.
  • Ce que souhaite, ce que désire une collectivité, un groupe : La volonté du corps électoral.

Expressions avec volonté



  • Autonomie de la volonté,

    principe de droit selon lequel l'auteur d'un acte a la faculté de le passer librement et d'en déterminer à son gré le contenu et les effets, sauf à respecter l'ordre public et les bonnes mœurs.
  • À volonté,

    autant qu'on le désire, à discrétion : Vin à volonté.
  • Bonne volonté,

    désir de bien faire, d'être obligeant, serviable.
  • Familier. Faire les quatre volontés de quelqu'un,

    céder à tous ses caprices.
  • Les dernières volontés de quelqu'un,

    les intentions formulées par quelqu'un et qu'il souhaite voir respectées après sa mort.
  • Mauvaise volonté,

    résistance à faire quelque chose qui est demandé.

Difficultés de volonté


  • EMPLOI

    Bonne volonté / meilleure volonté. On dit : avec la meilleure volonté du monde, cela m'est impossible (et non : *avec la meilleure bonne volonté).


Citations avec volonté


  • Émile Chartier, dit Alain (Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951)
    On peut défaire n'importe quel bonheur par la mauvaise volonté.
    Minerve ou De la sagesse, Gallimard
  • Émile Chartier, dit Alain (Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951)
    Le pessimisme est d'humeur ; l'optimisme est de volonté.
    Propos sur le bonheur, Gallimard
  • Agnès Arnauld Mère Agnès
    Notre Dieu est au ciel qui fait tout ce qu'il veut par le moyen de ceux-là mêmes qui ne font pas sa volonté.
    Lettre à M. Arnauld
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    La volonté peut et doit être un sujet d'orgueil bien plus que le talent.
    La Muse du département
  • Charles Baudelaire (Paris 1821-Paris 1867)
    Plus on veut, mieux on veut.
    Fusées
  • René Descartes (La Haye, aujourd'hui Descartes, Indre-et-Loire, 1596-Stockholm 1650)
    Car quiconque a une volonté ferme et constante d'user toujours de la raison le mieux qu'il est en son pouvoir, et de faire en toutes ses actions ce qu'il juge être le meilleur, est véritablement sage autant que sa nature permet qu'il le soit.
    Principes de la philosophie
  • Pierre Jean Jouve (Arras 1887-Paris 1976)
    Notre volonté souterraine n'a ni présent ni avenir ni passé et rien ne la distrait dans le bloc de sa permanence.
    En miroir, Mercure de France
  • Marie-Madeleine Pioche de La Vergne, comtesse de La Fayette (Paris 1634-Paris 1693)
    Il n'y a de passions que celles qui nous frappent d'abord et nous surprennent ; les autres ne sont que des liaisons où nous portons volontairement notre cœur. Les véritables inclinations nous l'arrachent malgré nous.
    Zaïde
  • Nicolas Malebranche (Paris 1638-Paris 1715)
    Il n'est pas au pouvoir de notre volonté de ne pas souhaiter d'être heureux.
    De la recherche de la vérité
  • André Maurois (Elbeuf 1885-Neuilly 1967)
    Académie française, 1938
    Nos destinées et nos volontés jouent presque toujours à contretemps.
    Climats, Grasset
  • Marie-René Alexis Saint-Leger Leger, dit, en diplomatie, Alexis Leger, et, en littérature Saint-John Perse (Pointe-à-Pitre 1887-Giens, Var, 1975)
    L'art même n'est, à mon sens, qu'inceste entre l'instinct et la volonté.
    Correspondance, à Paul Claudel, 1er août 1949 , Gallimard
  • Juvénal en latin Decimus Junius Juvenalis (Aquinum, Apulie, vers 60 après J.-C.-vers 130)
    Je le veux, je l'ordonne, que ma volonté tienne lieu de raison.
    Satires, VI, 223
    Hoc volo, sic jubeo, sit pro ratione voluntas.
  • Épictète (Hiérapolis, Phrygie, vers 50-Nicopolis, Épire, vers 130 après J.-C.)
    Les choses extérieures ne dépendent pas de moi ; ma volonté dépend de moi. Où chercher le bien et le mal ? En moi-même, dans ce qui est mien.
    Entretiens, II, 5, 4-5 (traduction E. Bréhier)
  • Honoré Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau (Le Bignon, aujourd'hui Le Bignon-Mirabeau, Loiret, 1749-Paris 1791)
    Allez dire à ceux qui vous envoient que nous sommes ici par la volonté nationale et que nous n'en sortirons que par la puissance des baïonnettes.

    Commentaire
    Cette fière réponse de Mirabeau (séance des États généraux du 23 juin 1789) au marquis de Dreux-Brézé qui ordonnait, de par le roi, à l'Assemblée de se dissoudre, semble avoir été embellie. À la Chambre des pairs, en 1833, le fils du marquis précise que Mirabeau répondit à son père : « Nous sommes assemblés par la volonté nationale et nous n'en sortirons que par la force. » « Nous sommes ici par la volonté du peuple et nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes », dit la formule habituellement citée. Celle que nous reproduisons, plus pompeuse, fut adoptée par Barnave et les Jacobins pour être gravée sur le buste de Mirabeau par Houdon.

Mots proches

Lequel de ces adverbes doit s'écrire « emment » (avec un « e ») ?