bec

nom masculin

(latin beccus, peut-être du radical celte bacc-, crochet)

Définitions de bec


  • Formation cornée, à bords généralement tranchants, recouvrant les deux mâchoires de certains vertébrés n'ayant pas de dents (oiseaux, tortues, têtards).
  • Familier. Bouche de quelqu'un : Avoir la cigarette au bec.
  • Familier. Au Canada, en Suisse, baiser.
  • Partie effilée et recourbée d'un objet : Casser le bec de sa plume.
  • Évasement conique du bord supérieur d'un récipient, guidant l'écoulement du liquide ; orifice tubulaire de même fonction dans une théière, une chevrette, etc.
  • Géographie

    Pointe de terre entre deux cours d'eau à leur confluent (le bec d'Ambès, le bec d'Allier).
  • Marine

    Extrémité de la patte d'une ancre, d'un croc.
  • Musique

    1.  Extrémité effilée de certains instruments à air (flûte à bec, clarinette).

    2.  Petite lamelle fixée sur un sautereau (clavecin, épinette, virginal) et qui pince les cordes.

  • Physique, chimie, biologie

    Appareil de laboratoire produisant une flamme (bec à gaz) ou un courant d'air très chaud (bec électrique).
  • Préhistoire

    Outil de pierre taillée présentant une partie pointue bien dégagée. (Paléolithique final et épipaléolithique du nord de l'Europe.)
  • Travaux publics

    Partie profilée amont ou aval d'un pile de pont.
  • Zoologie

    Organe préhenseur porté par la bouche de divers invertébrés, tel le bec-de-perroquet des mollusques céphalopodes.

Expressions avec bec



  • Avoir bec et ongles,

    être pourvu des moyens de se défendre et savoir s'en servir.
  • Avoir, être, rester le bec dans l'eau,

    rester interdit, sans pouvoir répondre ; être déçu.
  • Bec de gaz,

    réverbère qui servait à l'éclairage public au gaz.
  • Bec fin,

    gourmet.
  • Familier. Bec sucré,

    personne qui aime les sucreries.
  • Familier. Clouer, clore le bec de, à quelqu'un,

    le réduire au silence par une réponse péremptoire.
  • Vieux. Donner un coup de bec (à quelqu'un),

    dire une méchanceté à son adresse.
  • Faire un bec,

    en parlant d'un tissu, présenter un faux pli.
  • Prise de bec,

    dispute.
  • Se prendre de bec,

    se disputer.
  • Tomber sur un bec (de gaz),

    rencontrer un obstacle imprévu qui provoque l'échec.
  • Agriculture

    Bec cueilleur,

    organe des machines à récolter le maïs permettant de séparer les épis des tiges.
  • Bonneterie

    Bec d'aiguille,

    extrémité recourbée de l'aiguille destinée à saisir le fil lors du cueillage.
  • Cristallographie

    Bec d'étain,

    macle de la cassitérite constituée par deux cristaux formant un angle rentrant.
  • Marine

    Bec d'élinde,

    extrémité des tuyaux d'aspiration des dragues aspiratrices. (Les types de bec les plus courants sont : les écopes ou bec Frühling [vase ou argile molle], le bec large à entrée d'eau par l'arrière [sables grossiers], le bec à percussion [argiles et sables fins].)
  • Menuiserie

    Angle de bec,

    angle coupant d'un outil à main ou d'une machine à usiner le bois.

Difficultés de bec


  • ORTHOGRAPHE

    Dans les mots composés commençant par bec-de-, seul bec prend la marque du pluriel : des becs-de-cane ; des becs-de-lièvre.


Citations avec bec


  • François Villon (Paris 1431-après 1463)
    Il n'est bon bec que de Paris.
    Testament, Ballade des femmes de Paris

Mots proches

« Les opérettes que j'ai [entendu] chanter. » Comment faut-il écrire « entendu » ?