avocat, avocate

nom

(latin advocatus, de advocare, appeler auprès de)

Définitions de avocat


  • Auxiliaire de justice dont la mission consiste à assister et à représenter en justice une personne qui se présente à lui et à défendre ses intérêts devant les différentes juridictions.
  • Personne qui intercède pour une autre ou lui fournit un moyen de défense : Se faire l'avocat d'une mauvaise cause.

Expressions avec avocat



  • Avocat au Conseil d'État et à la Cour de cassation,

    officier ministériel qui exerce auprès du Conseil d'État et de la Cour de cassation. (Les avocats à la Cour de cassation sont en même temps avocats au Conseil d'État depuis 1817 et sont réunis dans un ordre qui assure la discipline de la profession.)
  • Avocat commis ou commis d'office,

    celui qui est chargé d'une commission d'office.
  • Avocat défendeur,

    celui qui se présente en défense au procès.
  • Avocat demandeur,

    celui qui se présente en demande et engage le procès.
  • Avocat du diable,

    nom donné au promoteur général de la foi, dont le rôle est de contester la sainteté de celui dont on instruit le procès de béatification ou de canonisation ; celui qui défend, non sans paradoxe, la cause contraire de celle qui vient d'être soutenue.
  • Avocat général,

    membre du ministère public auprès de la Cour de cassation, de la Cour des comptes, des cours d'assises et des cours d'appel, qui assiste le procureur général.
  • Avocat plaidant,

    celui qui assume la défense orale des intérêts de ses clients, lors de l'audience de plaidoirie.
  • Avocat postulant,

    celui qui effectue une postulation.
  • Certificat d'aptitude à la profession d'avocat (C.A.P.A.),

    diplôme obtenu après examen par les titulaires d'une maîtrise en droit, qui permet d'accéder à la profession d'avocat et d'être admis au stage.

Difficultés de avocat


  • GENRE

    Le féminin avocate est admis pour désigner la personne, mais le titre est toujours masculin : mon amie Marie Deluc est avocate ; Maître Marie Deluc, avocat à la Cour.


Citations avec avocat


  • Napoléon Ier (Ajaccio 1769-Sainte-Hélène 1821)
    empereur des Français
    Un gouvernement d'avocats.

    Commentaire
    C'est le Directoire qui est ainsi stigmatisé par Bonaparte, un peu avant Brumaire. Voici la citation complète : « Que peuvent d'ailleurs espérer les généraux avec un gouvernement d'avocats ? »

  • Pierre Paul Royer-Collard (Sompuis 1763-Châteauvieux, Loir-et-Cher, 1845)
    Académie française, 1827.
    Les révolutions commencent par les avocats, mais elles ne finissent pas par eux.

    Commentaire
    Destitué du Conseil des Cinq-Cents comme modéré, en 1795, par le coup d'État du 18 fructidor, Royer-Collard prévoyait et souhaitait l'intervention salvatrice d'un général.

Mots proches

Si l'on veut parler de la nation des Francs pendant le règne de Clovis, dit-on « nation… » :