En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gilgamesh

Gilgamesh
Gilgamesh

Roi d'Ourouk (début du IIIe millénaire) et héros d'une épopée mésopotamienne.

D'après les listes dynastiques des rois légendaires de Kish, d'Ourouk, d'Our, de Mari et de Lagash, Gilgamesh aurait été roi de Koullab, cité rivale d'Ourouk. Ces listes ont été établies des siècles après la fin des temps glorieux de Sumer et, si elles recoupent parfois les données historiques fournies par l'archéologie (ainsi, on a pu dater les règnes de Lougal-zagesi et d'Our-Nanshe), l'existence des princes tels qu'Enmerkar, Lougalbanda et Gilgamesh reste totalement légendaire.

L'Épopée de Gilgamesh

Les exploits de ce héros sont relatés par une geste épique sumérienne, dont les éléments ont été rassemblés en un récit unique, rédigé en akkadien aux xviiie-xviie siècle avant J.-C. La version la plus complète, du viie siècle avant J.-C., nous est parvenue avec les vestiges de la bibliothèque de Ninive du roi assyrien Assourbanipal. Les fragments retrouvés constituent une source précieuse d'informations sur la mythologie, la vie quotidienne et de nombreux aspects de la civilisation mésopotamienne antique. Un des épisodes les plus célèbres est le récit du Déluge, que l'on retrouve dans le texte biblique de la Genèse.

Mais le récit est aussi une formidable histoire centrée sur le sens de l'amitié et la présence de la mort qui pousse à prendre son destin en main. Les dieux envoient à Gilgamesh un être sauvage et brutal, Enkidou, qui va défier Gilgamesh, mais que celui-ci va finir par dompter et civiliser et qui deviendra son ami, presque son alter ego. Ensemble, ils affrontent mille dangers, accomplissent une série d'exploits fabuleux (les animaux du pays des Cèdres, la colère de la déesse Ishtar...). Après la mort de son fidèle compagnon, Gilgamesh va chercher au fond de l'océan la plante de l'immortalité, mais il se la fait dérober par un serpent sur le chemin du retour, et il doit se résigner à sa destinée humaine.

Pour en savoir plus, voir l'article Mésopotamie.