En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

révolution industrielle

[dossier]

Locomotive à vapeur
Locomotive à vapeur

Résumé du dossier

Plus qu’une époque, on désigne par « révolution industrielle » un ensemble de phénomènes qui ont accompagné, à partir de xviiie siècle, la transformation du monde moderne par le développement du capitalisme, de la technique, de la production et des communications. On distingue chronologiquement une première phase, qui repose essentiellement sur la mécanisation, née de progrès techniques déterminants dans les industries textile, minière et métallurgique (machine à vapeur, mécanisation de la filature et du tissage, extraction du charbon et utilisation du coke) ; elle a profité aussi de la généralisation du crédit. Apparue en Grande-Bretagne, à la fin du xviiie siècle, cette première période s’est traduite par un dynamisme industriel et commercial, accompagné d’une forte hausse de la population urbaine. La période suivante est liée (vers les années 1880) à l’utilisation de nouvelles énergies (pétrole, gaz, électricité) et à des inventions majeures (moteur à explosion, éclairage électrique, téléphone, etc.). La dernière période (seconde partie du xxe siècle) procède principalement des applications de la physique quantique, de l’électronique, de l’informatique et du développement des communications. Pendant la première période, l’essor industriel s’est fait d’abord par une exploitation d’une classe ouvrière dont les conditions de travail et de vie ne se sont améliorées que progressivement, au fil de son organisation et de ses luttes émancipatrices. La deuxième période coïncide avec l’impérialisme colonial. La troisième période de développement industriel a surtout concerné les États-Unis, le Japon et l’Europe (la « triade »), avant que ne se fasse jour la mondialisation, et que Chine, Inde et autres pays émergents ne les rejoignent.