En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

heavy metal

(mots anglais signifiant « métal lourd »)

Scorpions
Scorpions

Nom donné, à partir de 1980, en Angleterre, à une des tendances du hard-rock. Il se caractérise par son extrémisme sonore et son look emprunté à la panoplie sado-masochiste.

Apparus dans Born To Be Wild, l'hymne pour motards de Steppenwolf, les termes de heavy metal définissent une forme plus dense, plus agressive, parfois plus rapide (Motörhead) ou plus lente (Black Sabbath) du hard-rock. Ce style musical extrême, très énergique, limité et parfois sujet à caricature, est à la fois l'extension froide, implacable et sans appel du hard-rock mais aussi son second souffle. À l'image de Motörhead, qui symbolise cet extraordinaire volume sonore, une allure vestimentaire marquée (cuir, clous, patches, badges), ses plus dignes précurseurs sont apparus à la fin des années 1970 et furent anglais : Iron Maiden, Def Leppard, Saxon, Judas Priest … Au début des années 1980, ce courant musical devient populaire dans toute l'Europe (Scorpions et Accept en Allemagne, Trust en France) et aux États-Unis (Ted Nugent …).

Ouvertement contestataire et virulent, il est la contre-réaction virile à un rock mièvre et à ses textes sirupeux. Aujourd'hui, le terme est daté et ne reflète plus l'éclatement du style (voir hard-rock).