En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Expressions avec raison

 raison

nom féminin

(latin ratio, -onis, compte)



  • À plus forte raison,

    introduit ou souligne un motif que l'on juge encore plus décisif.
  • À raison de,

    sur la base de tant, selon ce compte : Un terrain vendu à raison de cinq euros le mètre ; du fait de, en considération de, pour : Vouloir être jugé à raison de ses capacités.
  • Avec (juste) raison,

    de façon fondée, à juste titre.
  • Avoir raison,

    être dans le vrai, ne pas commettre d'erreur ; être fondé à agir, à parler d'une certaine façon : Tu as raison de te plaindre.
  • Avoir raison de,

    vaincre la résistance de quelqu'un, venir à bout de quelque chose.
  • Ce n'est pas une raison,

    ce n'est pas un motif suffisant.
  • Littéraire.

    Demander raison (de quelque chose) à quelqu'un,

    lui demander réparation d'une offense par les armes.
  • Donner raison à quelqu'un,

    dire qu'il est dans le vrai, approuver son point de vue, son attitude : Il donne toujours raison à son fils ; être conforme, correspondre à ce que quelqu'un avait dit, prédit : Les événements lui ont donné raison.
  • En raison de,

    à cause de, eu égard à quelque chose : En raison des circonstances ; en proportion de : Une production qui croît en raison des besoins.
  • En raison directe, inverse de,

    de façon proportionnelle, inversement proportionnelle à.
  • Entendre raison, se rendre à la raison,

    finir par comprendre et admettre ce qui est raisonnable ou judicieux.
  • Il n'y a pas de raison,

    rien n'exige ou ne justifie ceci (refus poli).
  • Livre de raison,

    livre de comptes que tient le père ou la mère de famille, dans lequel sont notés les dépenses du ménage, les événements familiaux auxquels elles sont liées, etc.
  • Mariage de raison,

    fondé sur des considérations matérielles, par opposition au mariage d'amour.
  • Mettre quelqu'un à la raison,

    le réduire par force ou par persuasion.
  • Plus que de raison,

    au-delà de ce qui est raisonnable, de façon excessive.
  • Pour (par) la raison que,

    parce que.
  • Raison de plus,

    c'est un motif, un argument supplémentaire pour continuer dans la même voie.
  • Raison d'être de quelque chose,

    ce qui en constitue la justification ou l'explication.
  • Raison d'être, de vivre,

    ce qui justifie l'existence de quelqu'un à ses propres yeux : Cet enfant était sa seule raison de vivre.
  • Se faire une raison,

    se résigner à une situation qu'on n'admet qu'à contrecœur.
  • Se rendre aux raisons de quelqu'un,

    admettre son point de vue, se laisser persuader.
Droit
  • Raison sociale,

    dénomination de certaines sociétés comportant exclusivement le nom de tout ou partie des associés suivi de « etCie » et qui figure dans ses statuts.
Histoire
  • Culte de la Raison,

    culte organisé par les hébertistes dans une intention de déchristianisation (1793-1794). [Sa manifestation la plus spectaculaire fut la célébration, le 10 novembre 1793, à Notre-Dame de Paris, d'une fête en l'honneur de la Raison.]
Mathématiques
  • Raison d'une suite arithmétique (Un),

    réel r tel que, pour tout n, Un+1 − Un = r.
  • Raison d'une suite géométrique,

    réel r tel que, pour tout n, Un+1 = r Un.