En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Citations avec république

  république

nom féminin

(latin republica, de res, chose, et publicus, public)



  • Émile Chartier, dit Alain (Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951)
    Ce que j'appelle République, c'est plutôt une énergique résistance à l'esprit monarchique, d'ailleurs nécessaire partout.
    Avec Balzac , Gallimard
  • Pierre Jean de Béranger (Paris 1780-Paris 1857)
    J'ai pris goût à la république,
    Depuis que j'ai vu tant de rois.

    Chansons
  • Marie-Joseph de Chénier (Constantinople 1764-Paris 1811)
    La République nous appelle ;
    Sachons vaincre ou sachons périr :
    Un Français doit vivre pour elle ;
    Pour elle un Français doit mourir.

    Le Chant du départ (musique de Méhul)
  • Pierre Corneille (Rouen 1606-Paris 1684)
    Ah ! ne me brouillez point avec la République
    Nicomède, II, 3, Prusias
  • Joseph Arthur, comte de Gobineau (Ville-d'Avray 1816-Turin 1882)
    La République, en France, a ceci de particulier, que personne n'en veut et que tout le monde y tient.
    La IIIe République française et ce qu'elle vaut
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Ô République universelle
    Tu n'es encor que l'étincelle,
    Demain tu seras le soleil.

    Les Châtiments, Lux
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Les grandes récompenses dans une monarchie et dans une république sont un signe de leur décadence, parce qu'elles prouvent que leurs principes sont corrompus.
    De l'esprit des lois
  • Pierre Joseph Proudhon (Besançon 1809-Paris 1865)
    La république est une anarchie positive.
    Solution du problème social
  • Jean-Jacques Rousseau (Genève 1712-Ermenonville, 1778)
    J'appelle République tout État régi par des lois, sous quelque forme d'administration que ce puisse être.
    Du contrat social
  • Donatien Alphonse François, comte de Sade, dit le marquis de Sade (Paris 1740-Charenton 1814)
    L'insurrection n'est point un état moral ; elle doit être pourtant l'état permanent d'une république.
    La Philosophie dans le boudoir
  • AnonymeLa République n'a pas besoin de savants.
    Commentaire
    Mot forgé par l'évêque constitutionnel Grégoire, qui l'attribue au président Dumas du Tribunal révolutionnaire, à l'occasion du procès de Lavoisier, qui demandait un délai pour terminer une expérience de chimie en cours. Le mot a aussi été attribué au vice-président Coffinhal.
  • Alphonse Aulard (Montbron, Charente, 1849-Paris 1928)
    Ah ! que la République était belle sous l'Empire.
    Commentaire
    Ce mot de l'auteur de l'Histoire politique de la Révolution française
    a servi de légende à un dessin fameux de Forain.
  • Robert de Jouvenel (1881-1924)
    La République des camarades.
    Commentaire
    Titre d'un ouvrage que Robert de Jouvenel publia en 1914. Ce journaliste y critique l'influence de la camaraderie sur la vie politique de la IIIe République.
  • Adolphe Thiers (Marseille 1797-Saint-Germain-en-Laye 1877)
    La République sera conservatrice ou elle ne sera pas.
    Message à l'Assemblée nationale, 18 novembre 1872
  • Giacomo Leopardi (Recanati, Marches, 1798-Naples 1837)
    La corruption des murs est mortelle pour les républiques et utile aux tyrannies et aux monarchies absolues : cela seul suffit à juger de la nature et de la différence de ces deux sortes de gouvernement.
    La corruttela dei costumi è mortale alle repubbliche e utile alle tirannie e monarchie assolute : questo solo basta a giudicare della natura e differenza di queste due sorti di governo.
    Zibaldone, I, 377