Des ouvrages célèbres
à nouveau consultables

Les Journaux de l'année

Tous les évènements du Monde du 1er Juillet 1966 au 31 Décembre 2003.

Argentine.

jeudi 16 juillet 1970

Le cadavre du général Aramburu, enlevé le 29 mai 1970 est découvert près de Timote.

France.

dimanche 16 juillet 1972

Bilan du week-end sur les routes : 3 706 accidents ; 200 morts et 5 898 blessés.

France.

mardi 16 juillet 1974

Françoise Giroud nommée secrétaire d'État chargée de la Condition féminine.

France.

vendredi 16 juillet 1976

Guadeloupe : « Pas de danger », affirme Haroun Tazieff à propos de la Soufrière.

Éthiopie.

samedi 16 juillet 1977

Violents combats, à Dire-Daoua, entre Éthiopiens et Somaliens.

Les Dictionnaires thématiques

Une collection d’ouvrages pratiques pour faire le tour d’une spécialité

puceron

Larousse agricole

Petit insecte (2 à 5 mm de long) homoptère brun ou vert, ailé ou non, qui vit souvent en colonies sur les végétaux, dont il puise la sève, provoquant parfois de sérieux dommages (nombreux genres, superfamille des aphidoïdes).

ÉCRAN.

Dictionnaire du Cinéma

Surface sur laquelle est projetée l'image. Par extension, les comédiens ou les œuvres susceptibles d'apparaître sur l'écran : à l'écran cette semaine, les vedettes de l'écran, porter à l'écran. Grand écran, écran de dimensions supérieures à la moyenne, ou bien façon de désigner le cinéma par rapport au petit écran de la télévision.

Mouvements de capitaux

Dictionnaire de l'économie

Entrées et sorties de monnaie dans une économie (également appelées « flux de capitaux »).

Délivrance

Dictionnaire mondial des Films

Deliverance

Drame de John Boorman, avec Jon Voight (Ed Gentry), Burt Reynolds (Lewis Medlock), Ned Beatty (Bobby), Ronny Cox (Drew Ballinger).

épuration,

Dictionnaire de l'Histoire de France

processus judiciaire et extrajudiciaire visant à juger, voire à éliminer, les personnes soupçonnées d'avoir collaboré avec l'occupant et le gouvernement de Vichy.

Barrès (Maurice)

Dictionnaire de la Littérature

Écrivain et homme politique (Charmes, Vosges, 1862 – Neuilly-sur-Seine, 1923).

hystérosalpingographie

Larousse Médical

Examen radiologique classique de l'utérus, des trompes de Fallope et des ovaires, utilisant un produit de contraste iodé.

Groupe de recherches musicales (G. R. M.)

Dictionnaire de la Musique

Installé à Paris, et actuellement intégré dans l'Institut national de l'audiovisuel (I. N. A.), ce groupe fondé par Pierre Schaeffer et animé par François Bayle est l'un des plus importants et, si l'on remonte à ses origines, le plus ancien et le principal centre de musique électroacoustique et de recherche musicale en activité aujourd'hui dans le monde. Son origine coïncide en effet avec les débuts mêmes de la « musique concrète » : depuis la cellule du « Studio d'essai » de la Radiodiffusion française où Pierre Schaeffer inventa cette musique en 1948 jusqu'au « Groupe de musique concrète » créé et officialisé en 1951, pour aboutir, en 1958, au Groupe de recherches musicales fondé au sein de la Radiotélévision française par le même Schaeffer. En 1960, le G. R. M. devient l'une des cellules du Service de la recherche créé autour de lui sous la direction de Schaeffer, aux côtés d'autres secteurs consacrés à la recherche sur l'image, à la production télévisuelle, etc. Il comprend alors, outre son fondateur-inspirateur, les compositeurs Luc Ferrari, François-Bernard Mâche et Ivo Malec. Jusqu'en 1966, l'activité du G. R. M. est principalement centrée autour des recherches dirigées par Schaeffer sur le « Solfège expérimental » : un monumental Traité des objets musicaux, paru en 1966, en dresse le bilan. La composition n'est pas abandonnée pour cela, et, en 1963, une expérience originale de création collective, le Concert collectif, réunit les membres fondateurs du groupe et de nouveaux venus, entre autres, Edgardo Canton, Bernard Parmegiani, François Bayle. Ce dernier reçoit en 1966 la responsabilité du groupe ; il la garde en 1975 quand le G. R. M. devient l'un des départements de l'Institut national de l'audiovisuel (président, Pierre Emmanuel), créé à l'issue du démantèlement officiel de l'O. R. T. F. C'est donc comme G. R. M. de l'I. N. A. que le groupe commence une nouvelle période. Depuis 1975, il a surtout fait porter son effort sur le développement de ses moyens technologiques (en particulier, informatiques) et des publications écrites et sonores de ses travaux.

hispano-mauresque (peinture)

Dictionnaire de la Peinture

Le terme d'hispano-mauresque se réfère à l'époque de l'occupation maure en Espagne sous le califat des Umayyades. Lorsqu'en 750, pour s'emparer du califat de Baghdād, les Abbāssides massacrèrent les membres de la dynastie umayyade régnante, un seul des représentants de celle-ci, Abd alRahmāṇ, parvint à leur échapper et à fuir jusqu'en Espagne, où il fonda une nouvelle dynastie umayyade dans la région qui devint la province musulmane d'Andalousie, avec Cordoue comme capitale arabe (al-Qurṭuba). En 929, l'émirat de Cordoue fut transformé en califat, rival de celui de Baghdād, et devint le centre de l'empire musulman, d'Occident jusqu'en 1492, date à laquelle le roi chrétien de Castille acheva la " Reconquista " par la prise de la dernière position arabe, Grenade. À l'heure où l'Europe se remettait à peine des invasions barbares, l'Espagne musulmane connut une civilisation brillante et une culture raffinée. Cordoue devint l'une des merveilles du monde, pouvant rivaliser avec Baghdād par ses jardins, ses mosquées, ses palais, dont le plus célèbre fut celui de Madînat al-Zahra, que fit construire en 936 Abd al-Rahmāṇ III et dont les auteurs arabes ne se sont point lassés de décrire la beauté et les splendeurs.

La Grande Encyclopédie

En son temps, un instrument privilégié pour l’actualisation des connaissances

Grande EncyclopédieReflet du savoir de notre civilisation, la Grande Encyclopédie témoigne aussi de son époque et du regard porté par celle-ci sur le monde. Conçue pour donner à ses lecteurs un maximum d'informations, elle propose quelque 8 000 articles écrits par près de 1 000 spécialistes. Grands domaines et concepts généraux, personnalités et civilisations, lieux géographiques et hauts-lieux culturels, événements et grandes périodes y trouvent un exposé complet et précis.