tolérance

nom féminin

(latin tolerantia)

Définitions de tolérance


  • Attitude de quelqu'un qui admet chez les autres des manières de penser et de vivre différentes des siennes propres.
  • Latitude laissée à quelqu'un d'aller dans certains cas contre une loi, un règlement : Une tolérance orthographique.
  • Attitude de quelqu'un qui fait preuve d'indulgence à l'égard de ceux à qui il a affaire.
  • Aptitude de quelqu'un à supporter les effets d'un agent extérieur, en particulier agressif ou nuisible : Nous n'avons pas le même niveau de tolérance au bruit.
  • Médecine

    1.  Absence de réaction immunitaire à certains antigènes, résultant d'un état de paralysie immunitaire constitutif ou induit par un premier contact avec l'antigène.

    2.  Propriété que possède l'organisme de supporter des doses d'une substance donnée sans manifester de signes d'intoxication.

  • Monnaies

    Écart maximal admis entre les poids et titres réels et les poids et titres légaux.
  • Religion

    Respect de la liberté de conscience et ouverture d'esprit à l'égard de ceux qui professent une religion ou des doctrines religieuses différentes.
  • Technique

    Intervalle défini par rapport à une dimension théorique, à l'intérieur duquel doit se trouver la valeur mesurée pour que cette dernière puisse être considérée comme correcte.

Citations avec tolérance


  • Anatole François Thibault, dit Anatole France (Paris 1844-La Béchellerie, Saint-Cyr-sur-Loire, 1924)
    Académie française, 1896
    Ne souhaitons pas que tout le monde pense comme nous. L'uniformité des sentiments serait odieuse.
    Discours, au banquet des Rabelaisants, 1912
  • Jules Lemaitre (Vennecy, Loiret, 1853-Tavers, Loiret, 1914)
    Académie française, 1895
    La tolérance est la charité de l'intelligence.
    Texte autographe reproduit dans l'Anthologie des poètes français contemporains de G. Walch Delagrave
  • Roger Martin du Gard (Neuilly-sur-Seine, 1881-Sérigny, Orne, 1958)
    Une conviction qui commence par admettre la légitimité d'une conviction adverse se condamne à n'être pas agissante.
    Jean Barois, Gallimard
  • Jules Renard (Châlons, Mayenne, 1864-Paris 1910)
    Tolérez mon intolérance.
    Journal, 19 août 1903 , Gallimard
  • Jean Rostand (Paris 1894-Ville-d'Avray 1977)
    Académie française, 1959
    Il est dans la tolérance un degré qui confine à l'injure.
    Pensées d'un biologiste, Stock
  • Donatien Alphonse François, comte de Sade, dit le marquis de Sade (Paris 1740-Charenton 1814)
    La tolérance est la vertu du faible.
    La Nouvelle Justine
  • Ambrose Gwinnet Bierce (Meigs County, Ohio, 1842-Mexico 1914)
    Rien n'est plus logique que la persécution. La tolérance religieuse est une sorte de manque de foi.
    Nothing is more logical than persecution. Religious tolerance is a kind of infidelity.
    Collected Works, VIII

Mots proches

Que n'exprime pas le subjonctif ?