Accueil > langue française > dictionnaire > meilleur adj. - meilleur adv. - meilleur n.m.

meilleur, meilleure

adjectif

(latin melior, -oris)

  • 1. Comparatif de supériorité de bon  : L'espoir d'un monde meilleur.
  • 2. Avec l'article le, la, les, les possessifs et les démonstratifs, forme le superlatif relatif de supériorité de bon : Il a eu la meilleure part. Recevez mes souhaits les meilleurs ; peut s'employer sans substantif, en particulier quand il s'agit de personnes : Que le meilleur gagne.

meilleur

nom masculin

  • Ce qui est excellent chez quelqu'un ou dans quelque chose : Il lui a consacré le meilleur de sa vie.

Expressions avec meilleur

meilleur, meilleure

adjectif

  • Familier. Avoir meilleur temps de,

    dans l'est de la France et en Suisse, avoir avantage à, avoir intérêt à.
  • Familier. C'est la meilleure (de l'année) !,

    l'histoire la plus incroyable, l'événement le plus étonnant.
  • Familier. J'en passe et des meilleures,

    je ne vous raconte pas tout.

meilleur

adverbe

  • Il fait meilleur,

    le temps est plus beau, plus chaud.

meilleur

nom masculin

  • Pour le meilleur et pour le pire,

    pour toutes les circonstances de la vie, les bonnes et les mauvaises.
  • Prendre, avoir le meilleur sur quelqu'un,

    prendre le dessus, avoir l'avantage sur lui, en particulier dans le domaine sportif.

Difficultés de meilleur


  • EMPLOI

    Meilleur est la forme du comparatif de bon, qui, contrairement aux autres adjectifs, ne se construit pas avec l'adverbe plus : si le gâteau est plus moelleux, il est meilleur. On emploie également meilleur pour former le superlatif : ce sont les meilleurs résultats de la région. → bon.
    Les locutions figées se construisent aussi avec meilleur : de bonne humeur, de meilleure humeur ; de bonne heure, de meilleure heure.
    recommandation :
    Ne pas employer ensemble meilleur et bon : avec les meilleures intentions du monde (et non *avec les meilleures bonnes intentions).

  • CONSTRUCTION

    La meilleure solution que je connaisse ou que je connais. La proposition subordonnée relative qui suit le meilleur se met le plus souvent au subjonctif, mais l'indicatif est possible : c'est la meilleure interprétation que nous ayons entendue jusqu'à aujourd'hui (ou que nous avons entendue); il nous a indiqué le meilleur artisan qu'il connaît.

    C'est meilleur qu'il ne paraît ou qu'il paraît. Après meilleur, on emploie la particule ne dans la proposition qui exprime le second terme de la comparaison : sa santé est meilleure qu'elle n'était (ou : qu'elle ne l'était) ces derniers temps. Ne est parfois omis après une proposition négative : sa santé n'est pas meilleure qu'elle était ou qu'elle n'était.

    Beaucoup meilleur, bien meilleur. Comme tous les autres comparatifs, meilleur peut être renforcé par beaucoup : le gâteau serait beaucoup meilleur s'il était fait avec du beurre plutôt qu'avec de la margarine. Cependant, c'est le plus souvent un autre adverbe qui est employé : on dit bien meilleur, autrement meilleur, infiniment meilleur, etc.

Citations avec meilleur


  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Les pires choses en général sont faites des meilleures qui ont mal tourné. Les diables sont faits d'anges.
    Fragments
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Nous avons connu des jours meilleurs.
    Timon d'Athènes, IV, 2, Flavius
    We have seen better days.
    Timon of Athens, IV, 2, Flavius

  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Il y a une infinité de choses où le moins mal est le meilleur.
    Mes pensées

Mots proches

Parmi ces noms se finissant par le son [xion], lequel est mal écrit ?