Accueil > langue française > dictionnaire > mais conj. - mais adv. - mais n.m.

mais

conjonction

(latin magis, plus)


    Indique :

  • 1. une opposition, une précision, une correction par rapport à ce qui a été énoncé : Il est intelligent, mais paresseux.
  • 2. une objection : Mais pourtant vous m'aviez promis de venir.
  • 3. le renforcement d'une réponse : Mais naturellement !
  • 4. dans une phrase exclamative ou interrogative, l'insistance, la surprise, l'impatience, etc. : Mais je vous en prie ! Mais où est-il donc passé ?
  • 5. En tête de phrase, sert d'élément de transition : Mais, j'y pense, avez-vous déjeuné ?

mais

nom masculin

  • Objection, critique : Avec des mais et des si, on ne fait jamais rien.

Expressions avec mais

mais

conjonction

  • Familier. Non mais (des fois) !,

    exprime une vive réprobation : Non mais des fois, où vous croyez-vous ?
  • Familier. (Non mais) je vous (te) jure !,

    indique l'agacement, l'énervement, l'exaspération.
  • Familier. Pardon !, Mais pardon !,

    exclamations admiratives ou emphatiques : La mère est déjà jolie, mais alors la fille, pardon !

mais

adverbe

  • Littéraire. N'en pouvoir mais,

    ne pouvoir rien y faire, être à bout de ressources.

Homonymes de mais


  • mai nom masculin
  • maie nom féminin
  • mée nom féminin
  • mes adjectif possessif pluriel
  • met forme conjuguée du verbe mettre
  • mets nom masculin
  • mets forme conjuguée du verbe mettre

Difficultés de mais


  • CONSTRUCTION

    Mais est généralement précédé d'une virgule, sauf s'il joint deux mots de même nature ou deux membres de phrase sans verbe. J'ai à sortir, mais j'attends que la pluie cesse. Sa conduite est imprévisible mais sensée. C'est un garçon impulsif et plein de fougue mais intelligent et généreux.

  • EMPLOI

    Mais bien, mais au contraire s'emploient après une proposition négative pour souligner l'opposition. Nous n'arriverons pas le dimanche 7, mais bien le mardi suivant. Ils ne sont pas paresseux, mais au contraire courageux et travailleurs.
    recommandation :
    Éviter les pléonasmes *mais pourtant, *mais cependant.

    N'en pouvoir mais. L'emploi adverbial de mais (latin magis, plus) ne subsiste que dans cette expression qui signifie « n'y rien pouvoir, n'être pour rien dans qqch » : « Hellouin écarta les bras du corps, comme s'il n'en pouvait mais » (G. Duhamel). Registre soutenu.

Mots proches

Parmi ces mots, lequel n'est pas d'origine italienne ?