annihiler

verbe transitif CONJUGAISON

(bas latin annihilare, du latin classique nihil, rien)

Définitions de annihiler


  • Anéantir un ensemble abstrait, le détruire, le ruiner complètement : Cette nouvelle annihila leurs espérances.
  • Littéraire. Anéantir la volonté de quelqu'un, sa personnalité.

Difficultés de annihiler


  • ORTHOGRAPHE

    Anéantir avec un seul n, mais annihiler avec deux n.
    remarque
    Le préfixe ad- s'est contracté dans anéantir, assimilé à l'initiale dans annihiler.

  • EMPLOI

    Les deux mots ont étymologiquement la même signification, « réduire à rien » (anéantir est formé sur néant, annihiler sur le latin nihil, rien). Mais ils n'ont pas les mêmes emplois.

    Anéantir convient pour une destruction matérielle (la bombe a anéanti la population de trois villages) ou psychologique (ce deuil l'a anéanti).

    Annihiler est plus abstrait (et plus proche d'annuler). Il s'applique à des choses non matérielles : annihiler les résultats d'une recherche, les efforts de qqn, les décisions prises antérieurement, etc. Il ne convient guère pour une personne, sauf dans un sens moral : l'angoisse l'annihile (= paralyse sa volonté).

Mots proches

Lequel de ces mots ne doit pas prendre d'accent circonflexe sur le « o » ?