Accueil > langue française > dictionnaire > être n.m.

être

nom masculin

  • 1. Tout ce qui vit et, spécialement, individu d'une espèce animale ; créature : Les êtres vivants.

    Synonyme :

    créature

  • 2. Personne, individu : La mort d'un être cher.

    Synonymes :

    humain - individu - mortel - personne

  • 3. Nature profonde de quelqu'un : Il était bouleversé jusqu'au fond de l'être.
  • 4. (Généralement avec une majuscule.) La réalité absolue.
  • 5. Le fait d'être ; l'existence : L'être et le paraître.

Expressions avec être

  • Au plus profond de son être,

    secrètement.
  • Culte de l'être suprême,

    culte civique institué par Robespierre le 7 mai 1794 pendant la Révolution française.
  • Être de raison,

    en philosophie, être imaginaire ; tout ce qui n'a d'existence que dans notre pensée.
  • L'Être éternel, infini, parfait,

    Dieu, la divinité suprême.

Homonymes de être


  • aîtres nom masculin pluriel
  • être verbe
  • êtres nom masculin pluriel
  • hêtre nom masculin

Citations avec être


  • Antonin Artaud (Marseille 1896-Ivry-sur-Seine 1948)
    Là où ça sent la merde ça sent l'être.
    Pour en finir avec le jugement de Dieu, Gallimard
  • Léon Bloy (Périgueux 1846-Bourg-la-Reine 1917)
    Nous crevons de la nostalgie de l'Être.
    Belluaires et Porchers, Stock
  • Léon-Paul Fargue (Paris 1876-Paris 1947)
    L'art ne sera que là où vous saurez percevoir, et faire apercevoir, la solidarité haineuse qui lie l'être et le vivre.
    Sous la lampe, Gallimard
  • Jean Grosjean (Paris 1912-Versailles 2006)
    L'être existe parce que le néant le lui demande en grâce.
    Apocalypse, Gallimard
  • Marcel Jouhandeau (Guéret 1888-Rueil-Malmaison 1979)
    Aimer et haïr, ce n'est qu'éprouver avec passion l'être d'un être.
    Algèbre des valeurs morales, Gallimard
  • Pierre Leroux (Paris 1797-Paris 1871)
    Notre être est ce qui dure après la sensation, et non pas ce qui est dans la sensation.
    De l'humanité, de son principe et de son avenir
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Nous n'avons aucune communication à l'être, parce que toute humaine nature est toujours au milieu entre le naître et le mourir.
    Essais, II, 12
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    C'est une absolue perfection, et comme divine, de savoir jouir loyalement de son être.
    Essais, III, 13
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Je ne peins pas l'être. Je peins le passage.
    Essais, III, 2
  • Paul Morand (Paris 1888-Paris 1976)
    Académie française, 1968
    L'envers d'un être, c'est cet être encore.
    Isabeau de Bavière, Gallimard
  • Paul Valéry (Sète 1871-Paris 1945)
    Tout système est une entreprise de l'esprit contre lui-même. Une œuvre exprime non l'être d'un auteur, mais sa volonté de paraître, qui choisit, ordonne, accorde, masque, exagère.
    Variété, Une vue de Descartes , Gallimard

Mots proches

Comment appelle-t-on un miroir qui permet de voir sans être vu ?