En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Shaul Mofaz

Général et homme politique israélien (Téhéran 1948).

Il émigre avec ses parents en Israël en 1957. Ayant rejoint Tsahal en 1966, il participe à la guerre des Six-Jours (1967), du Kippour (1973) ainsi qu'à l'opération « Paix en Galilée » en 1982 (→ guerre civile du Liban). Chef d'état major de 1998 à 2002, il prône une ligne dure à l'encontre des mouvements terroristes palestiniens .

Ministre de la Défense (novembre 2002-mai 2006) dans les cabinets Sharon, il devient membre du Likoud en 2003. Il tente d'en prendre la direction, lorsque son leader, critiqué par l'aile droite du parti pour sa mise en œuvre du retrait unilatéral de la bande de Gaza au cours de l'été 2005, décide de fonder une nouvelle formation centriste, Kadima. Mais, évaluant ses chances d'y parvenir réduites face à la concurence de Benyamin Netanyahou, S. Mofaz y renonce et rejoint Kadima en décembre 2005.

Ministre des Transports et vice-Premier ministre (depuis mai 2006), Shaul Mofaz est devancé d'une courte avance par Tzipi Livni à la succession d'Ehoud Olmert à la tête du parti (septembre 2008). Prenant une revanche éclatante sur sa rivale, T. Livni, lors des primaires de Kadima fin mars 2012, il accède à la tête du parti puis choisit de rejoindre la coalition dirigée par B. Netanyahou et retrouve son poste de vice-Premier ministre (mai 2012). Mais, en désaccord avec le chef de la coalition sur les modalités de l'extension de la conscription aux ultraorthodoxes et aux Arabes israéliens, S. Mofaz fait volte-face et décide de rejoindre l'opposition (juillet).

Pour en savoir plus, voir l'article histoire d'Israël.