En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maurice Allais

Ingénieur et économiste français (Paris 1911-Saint-Cloud 2010).

Directeur de recherche au CNRS et professeur à l'École nationale supérieure des mines de Paris, il a pris une part importante au développement de l'économie mathématique. Économiste néoclassique, il a apporté une contribution notable dans les domaines de l'équilibre économique général, de la théorie du capital, de la théorie des choix aléatoires et de celle de la monnaie et du crédit. Il a dégagé des concepts comme le « taux d'oubli », le « temps psychologique » et le « coefficient d'expansion psychologique » qui fondent sa théorie de la demande de monnaie et du taux d'intérêt.

Médaille d'or du CNRS en 1978, il a reçu le prix Nobel de sciences économiques en 1988, pour « ses travaux de pionnier sur la théorie des marchés et l'utilisation efficace des ressources ». Il est également membre de l'Institut. Parmi ses publications, on peut citer son premier grand ouvrage À la recherche d'une discipline économique, paru en 1943, puis La libéralisation des relations économiques internationales, de 1972, L'impôt sur le capital et la réforme monétaire, de 1977, et Théorie générale des surplus, de 1981. Il a consacré, plus récemment, plusieurs ouvrages à l'Europe.