En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

Espagne

en espagnol España

Nom officiel : royaume d'Espagne

Carton de situation - Espagne
Barcelone
Barcelone

État du sud-ouest de l'Europe, l'Espagne est baignée à l'ouest par l'océan Atlantique et à l'est par la Méditerranée. Occupant la majeure partie de la péninsule Ibérique, elle est limitée au nord par la France et à l'ouest par le Portugal.
L'Espagne est membre de l'Union européenne (elle fait partie de la zone euro) et de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN).
C'est un État semi-fédéral divisé en 17 communautés autonomes – chacune d'elles étant dotée d'un Parlement élu au suffrage universel et d'un gouvernement régional – auxquelles s'ajoutent Ceuta et Melilla.

Les communautés autonomes d'Espagne

DIVISIONS ADMINISTRATIVES DE L'ESPAGNE

Communauté autonome

Superficie
(en km2)

Population
(recensement de 2011)

Capitale

Andalousie

87 268

8 371 270

Séville

Aragon

47 700

1 344 509

Saragosse

Asturies

10 565

1 075 183

Oviedo

Baléares

5 014

1 100 503

Palma de Majorque

Pays basque

7 200

2 185 393

Vitoria

Canaries

7 300

2 126 769

Las Palmas et Santa Cruz de Tenerife

Cantabrique

5 300

592 542

Santander

Castille-La Manche

79 500

2 106 331

Tolède

Castille-León

94 200

2 540 188

Valladolid

Catalogne

31 930

7 519 843

Barcelone

Estrémadure

41 600

1 104 499

Mérida

Galice

29 400

2 772 928

Saint-Jacques-de-Compostelle

Madrid

8 028

6 421 874

Madrid

Murcie

11 300

1 462 128

Murcie

Navarre

10 400

640 129

Pampelune

La Rioja

5 000

321 173

Logroño

Valence

23 305

2 563 342

Valence

Ville autonome

Superficie
(en km2)

Population
(recensement de 2011)

 

Ceuta

 

83 517

 

Melilla

12,3

81 323

 

  • Superficie : 505 000 km2
    (y compris les Canaries, 497 500 km2 en les excluant)
  • Nombre d'habitants (y compris les îles Canaries, Ceuta et Melilla) : 46 927 000 (estimation pour 2013)
  • Nom des habitants : Espagnols
  • Capitale : Madrid
  • Langue : espagnol
  • Monnaie : euro
  • Chef de l'État : Felipe VIer de Bourbon
  • Chef du gouvernement : Mariano Rajoy
  • Nature de l'État : monarchie constitutionnelle à régime parlementaire
  • Constitution :
    • Entrée en vigueur : 29 décembre 1978
Pour en savoir plus : institutions de l'Espagne

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L'ESPAGNE

Si l'Espagne rappelle par son extension en latitude les deux péninsules voisines, l'Italie et la Grèce, elle s'en différencie par le caractère massif de l'ensemble, qui en fait une sorte de petit continent de 500 000 km², partagé entre les domaines atlantique et méditerranéen, entre les régions humides et continentales et les zones sèches. L'Espagne appartient à la frange méditerranéenne de l'Europe. Le poids de l'agriculture, traditionnellement important, s'est aujourd'hui estompé au profit du développement de l'industrie et surtout des services. La population se caractérise par un particularisme souvent affirmé (au Pays basque et en Catalogne notamment) et un taux d'urbanisation élevé (près de 80 %), avec quelques grandes villes (six dépassant 500 000 habitants, dont les pôles majeurs de Madrid et Barcelone).

Les cultures, souvent extensives, du blé, parfois de la vigne, et l'élevage ovin dominent sur la Meseta, vaste plateau intérieur, au climat assez sec, chaud en été, rude en hiver. Les fruits (agrumes) et les légumes sont cultivés dans les huertas, sur un littoral au climat méditerranéen et dans les périmètres irrigués par les grands fleuves (Tage et Èbre). L'élevage bovin est présent dans le Nord-Ouest, frais et humide. L'industrie, implantée notamment dans le Pays basque et les Asturies, ainsi que dans la région de Barcelone, est représentée principalement par la métallurgie, la chimie, le bâtiment, le textile et l'agroalimentaire. Les services emploient plus de 60 % des actifs, poids partiellement lié à l'essor du tourisme, surtout balnéaire (îles Baléares et littoral méditerranéen).

L'entrée dans l'Union européenne a considérablement accéléré la modernisation de l’économie. L’Espagne a connu une croissance soutenue, portée surtout par les secteurs du bâtiment et des services (tourisme), et une amélioration spectaculaire de la situation de l’emploi. Mais cet élan a été brisé à partir de 2007-2008 par la crise financière et économique mondiale, doublée ensuite, au niveau national, d'une crise bancaire liée à l'éclatement de la bulle immobilière. Cette nouvelle conjoncture a entraîné une brusque et importante remontée du chômage (qui touche aujourd'hui un quart de la population active), et obligé le pays à multiplier, à partir de 2010, les plans d'austérité – générateurs de fortes tensions sociales – et à solliciter, en 2012, l'aide de ses partenaires de l'Union européenne pour sauver ses banques. Le pays reste par ailleurs confronté aux inégalités sociales et régionales et aux déficits commerciaux.