En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Canaries

en espagnol Canarias

Île de Gomera
Île de Gomera

Archipel volcanique de l'Atlantique, à une centaine de kilomètres au large du Maroc méridional, constituant une communauté autonome.

  • Superficie : 7 351 km2
  • Population : 2 126 769 hab. (estimation pour 2011)

GÉOGRAPHIE

Les capitales sont Las Palmas et Santa Cruz de Tenerife. La communauté autonome est divisée en deux provinces, Las Palmas (Grande Canarie, Lanzarote, Fuerteventura) et Santa Cruz de Tenerife (îles de Tenerife, Gomera, La Palma et Hierro [île de Fer]). Le climat est subtropical à été sec, caractérisé par la constance des alizés et l'opposition des versants au vent et sous le vent. La végétation est étagée : xérophile (agaves, euphorbes) sur le littoral ; étage des lauracées ; maquis passant à la steppe aride d'altitude. Escale maritime importante, puis aérienne, les îles bénéficient d'une clientèle touristique importante venue de l'Europe du Nord-Ouest. Les cultures pour l'exportation, sur des banquettes construites et irriguées, portent sur les fruits (bananes, ananas) et les primeurs (tomates). Les habitants connaissent les problèmes découlant de l'insularité et de la croissance démographique.

Les Canaries font partie des régions ultra-périphériques de l'Union européenne.

HISTOIRE

Habitées par les Guanches, les Canaries étaient connues des Romains, mais furent considérées comme une région mythique, nommée îles Fortunées, jusqu'à la découverte de Lanzarote par Lancerotto Marocello en 1312. En 1402, J. de Béthencourt et Gadifer de La Salle entamèrent leur conquête, que les Espagnols achevèrent en 1496. Relais nécessaire entre l'Europe et le Nouveau Monde, les Canaries assurèrent le passage de Colomb vers les Bahamas et permirent le transport des plantes alimentaires (canne à sucre) vers l'Amérique. Disputées entre le Portugal et l'Espagne de 1420 à 1479, elles furent reconnues espagnoles au traité d'Alcáçovas (1479). Mais elles bénéficient depuis lors d'une large autonomie économique et administrative.