En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

mer Égée

Mykonos
Mykonos

Partie de la Méditerranée orientale, entre la Grèce et la Turquie, et limitée au S. par une ligne joignant Cythère, la Crète, Kárpathos et Rhodes ; 180 000 km2.

La mer Égée est une mer intérieure de la Méditerranée qui s'insère entre les côtes aux reliefs accidentés de la Grèce et de la Turquie (23° à 27° de latitude est, 35° à 41° de longitude nord) et qui communique avec la mer de Marmara par le détroit des Dardanelles. Autrefois le symbole d'une unité hellénique, elle fait actuellement l'objet d'un conflit politique entre la Grèce et la Turquie, qui se disputent cet espace maritime. La mer Égée s'impose comme un vaste domaine insulaire, composé de très nombreux archipels et de nombreuses îles isolées, qui s'étend sur 600 km du nord au sud et environ 400 km dans sa partie la plus large, soit au nord de la Crète.

Elle est subdivisée du nord au sud par trois bassins tectoniques étroits (profondeur maximale de 2 509 m, au N.-E. de la Crète), diversement remblayées selon la proximité des rivages montagneux et séparés par des horsts insulaires (Crète, Cyclades, Sporades), aux reliefs irréguliers et d'origine sédimentaire ou volcanique. Elle se compose au nord du bassin du mont Athos ou de Chalcidique (l'extrémité septentrionale de Thássos est située par 40° 48' de latitude N.), limité au sud par un seuil situé au sud-est de Lemnos et atteignant approximativement 400 m de profondeur. Au nord-est de ce bassin, le canal naturel des Dardanelles mène à la mer de Marmara. La mer Égée est séparée de la mer Noire par le Bosphore, dont l'entrée se trouve aux portes d'Istanbul. Sa partie centrale comprend le bassin de Chio, qui est délimité au sud par des seuils immergés par 200 m de profondeur à hauteur des Cyclades. Le bassin méridional correspond à la mer de Crète, limitée par un chapelet d'îles qui sont l'île de Cythère (22° 30' de longitude E.) et Anticythère, la Crète (35° de latitude N.) et les îles du sud du Dodécanèse, Kassos, Kárpathos et Rhodes (29° 39' de longitude E.). Sa profondeur atteint 600 à 800 m au niveau des seuils immergés qui constituent les chenaux entre les îles.

Le régime thermique saisonnier des eaux est très contrasté (moyenne : 17 °C ; hiver : 10-15 °C ; été : 25 °C). La salinité augmente du N. (37 ‰) vers le S. (39 ‰). La circulation moyenne de surface porte vers le S., avec des circuits annexes dus au cloisonnement des fonds et à la profondeur des baies. Dans la partie méridionale (mer de Crète), l'eau plonge pour former l'eau de fond du bassin levantin.

La mer Égée constitue une ressource essentielle dans l'économie de la Grèce. Les eaux de la Méditerranée orientale ne sont pas très poissonneuses. La seule activité halieutique est artisanale et repose sur la pêche de l'éponge, qui a longtemps été une activité rentable pour les îles du Dodécanèse. Aujourd'hui, la principale activité insulaire est le tourisme. Les îles, qui représentent 20 % de la superficie totale de la Grèce, possèdent 50 % de la capacité hôtelière du pays. Les échanges et l'industrie sont concentrés en quelques ports, notamment en Grèce.