Identifiez-vous ou Créez un compte

Rhodes

en grec Ródhos

Rhodes
Rhodes

Île grecque de la mer Égée, à l'extrémité sud-est du Dodécanèse (la principale de cet archipel), près de la Turquie.

  • Superficie : 1 400 km2
  • Population : 115 290 hab. (recensement de 2010)
  • Chef-lieu : Rhodes

Cette île calcaire accidentée s'allonge sur 77 km du N.-E. au S.-O.. Le cœur de l'île est formé de trois blocs montagneux dont le plus élevé, le mont Atáviros, atteint 1 215 m ; des collines vallonnées constituent le piédestal de ces monts et sont bordés de plaines littorales qui confèrent au tracé des côtes un dessin peu découpé ; seuls les ports de Lindos et de Rhodes ont un bon mouillage. Le climat est chaud et humide (plus de 1 m de pluies), aussi l'île est parée d'une luxuriante végétation qui contraste avec l'aridité des Cyclades ; pins et cyprès, oliviers et figuiers, palmiers et bananiers composent un séduisant décor végétal.

L'économie de Rhodes est dominée par le tourisme et l'aéroport, directement relié à l'Europe du Nord-Ouest, est l'un des premiers de Grèce pour le trafic voyageurs (3,5 millions de passagers en 2006). Les autres ressources sont liées à l'agriculture (céréales, fruits, oliviers, vigne) et à la pêche.

HISTOIRE

L'île est d'abord occupée par une population préhellénique, puis est envahie par les Doriens, probables fondateurs des trois villes anciennes de Camiros, Lindos et Ialysos. Ils font de Rhodes la base d'un actif commerce maritime et d'un mouvement de colonisation. Rhodes se rallie à la Confédération athénienne, mais elle se révolte épisodiquement (412-411 avant J.-C.). Vers 408 est fondée une capitale, la cité de Rhodes, par synœcisme des trois anciennes cités. Alliés à l'Égypte, les Rhodiens résistent à un long siège de Démétrios Poliorcète (305-304). Ils conservent leur indépendance et font respecter la liberté des grandes routes maritimes. Les habitants s'enrichissent, et l'île est un foyer culturel (Panaitios, Apollonios de Rhodes). Les Romains, au iie s. avant J.-C., font de Délos un port franc, qui concurrence les Rhodiens. Ceux-ci, ayant pris parti pour César, sont victimes d'un raid dévastateur de Cassius (43 avant J.-C.) et l'île sera définitivement annexée à l'Empire sous Vespasien. Byzantine, elle est l'objet des convoitises des marchands italiens, qui s'y installent (Vénitiens, Génois). En 1309, les hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem s'y établissent après leur expulsion de Palestine, puis le long siège de 1522 donne l'île aux Ottomans. L'Italie s'en empare en 1912. Rhodes retourne à la Grèce en 1947.