En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dodécanèse ou Sporades du Sud

en grec Dhodhekánissos

Archipel grec de la mer Égée, partie méridionale des Sporades, au S.-O. du littoral turc et dont Rhodes est l'île principale.

  • Population : 190 071 hab. (recensement de 2001)

GÉOGRAPHIE

Au sud de Chio, l'archipel comporte plus de 163 îles et îlots, dont seules 26 sont habitées. Son nom, Dodécanèse, dérive du mot grec dodéka, qui signifie « douze » car on considère qu'il comporte douze îles principales, mais à travers l'histoire, la liste de ces douze îles a légèrement varié ; ce sont, notamment : Rhodes, Kós, Pátmos, Kálymnos, Kárpathos, Sými, Léros, Tílos, Níssyros, Kastelorizo, Astypaléa, Kássos, Lipsoi et Khalkís.

Le Dodécanèse est par excellence la Grèce d'Asie ; si par l'histoire il est d'attache franchement hellénique, par le sol c'est une dépendance de l'Asie mineure.

La structure de ces îles est complexe ; les îles du Nord, de Chio à Kálymnos, sont des fragments de socle ancien avec un substratum formé de gneiss surmonté de calcaires lourdement plissés ; le relief varie suivant l'importance variable de ces éléments structuraux. Ainsi Kálymnos est presque entièrement fait de calcaires massifs ; à Léros, le socle est largement dégagé avec quelques arêtes de quartzites.

Plus au sud, de Kós à Rhodes, les îles appartiennent au système du Taurus. Kós, la plus septentrionale, repose sur des schistes cristallins avec des marbres donnant les reliefs culminants.

Rhodes est la plus grande de ces îles (1 400 km2). Le cœur de l'île est formé de trois blocs montagneux dont le plus élevé, le mont Atáviros, atteint 1 215 m ; des collines vallonnées constituent le piédestal de ces monts, et sont bordés de plaines littorales qui confèrent au tracé des côtes un dessin peu découpé ; seuls les ports de Lindos et de Rhodes ont un bon mouillage. Le climat est chaud et humide (plus de 1 m de pluies), aussi l'île est parée d'une luxuriante végétation qui contraste avec l'aridité des Cyclades ; pins et cyprès, oliviers et figuiers, palmiers et bananiers composent un séduisant décor végétal.

HISTOIRE

Sous domination ottomane, ces îles furent occupées par les Italiens en 1912 pendant la guerre italo-turque. La souveraineté italienne, reconnue par les accords de Londres (avril 1915), fut confirmée par le traité de Sèvres (août 1920). Le Dodécanèse fut rattaché à la Grèce en 1947.