En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

patriarche

(latin ecclésiastique patriarcha, du grec patriarkhês, chef de famille)

Nom donné aux grands ancêtres de l'humanité et de l'histoire du peuple hébreu, selon la Bible.

La Bible distingue les patriarches antédiluviens (d'Adam à Noé) et les patriarches postdiluviens (de Noé à Abraham). Le terme de patriarche est également appliqué aux ancêtres du peuple hébreu qui ont reçu les promesses de l’Alliance avec Yahvé : Abraham, Isaac et Jacob ; la période patriarcale correspond alors au temps qui va de l’appel d’Abraham à la descente de la famille de Jacob en Égypte.

La religion observée par les patriarches n’est pas celle du judaïsme mosaïque avec lequel elle entre parfois en opposition. Ainsi, dans le cas d’Abraham, celui-ci épouse sa demi-sœur Sarah (ce qui est en contradiction avec les lois de l’inceste exposées dans le Lévitique) et plante un arbre sacré (ce qui est interdit dans le Deutéronome).

De surcroît, la religion de l’époque patriarcale ne connaît ni la prédication prophétique, ni la référence à la terre d’Israël : les clans d’éleveurs nomades qui dépendent des patriarches apparaissent comme de simples hôtes sur la terre de Canaan. Le combat contre l’idolâtrie, qui tient une place cardinale dans la Bible, n’est jamais mentionné pour l’époque des patriarches. Enfin, les patriarches ne font guère figure d’innovateurs en matière religieuse : les rites et coutumes sociales qui transparaissent dans les récits bibliques les concernant correspondent à ceux des peuples moyen-orientaux environnants, tels les Hittites et les Assyriens.