En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

forgeage

(de forger)

Mise en forme par déformation plastique d'un métal ou d'un alliage par rapprochement des deux outillages (matrices, poinçons ou tas).

Le forgeage s'effectuait autrefois (ferronnerie, serrurerie) à l'aide d'outils simples : enclumes, marteaux, dégorgeoirs, étampes, etc. Les procédés industriels actuels s'appliquent aux aciers, aux alliages d'aluminium ou de cuivre. Dans la grosse forge, on façonne les lingots à chaud, sur des presses hydrauliques. Le forgeage par estampage de pièces moyennes et petites s'effectue sur des marteaux-pilons ou des presses. Il permet la fabrication en série de pièces de forme complexe et de résistance élevée. Le forgeage par extrusion à froid des aciers doux, mi-durs ou faiblement alliés permet la fabrication en grande série de pièces (industrie automobile, boulonnerie) quasi axisymétriques. Le forgeage par rétreint de précision opère par frappe d'une pièce, radialement et alternativement, à l'aide de marteaux disposés régulièrement autour de la pièce, qui est animée d'une vitesse axiale et, parfois, d'un mouvement de rotation.