Identifiez-vous ou Créez un compte

traités d'Utrecht (1713-1715)

Traités conclus entre la France et l'Espagne, d'une part, et les puissances de la troisième coalition européenne (moins l'Empire), d'autre part, et qui mettent fin à la guerre de la Succession d'Espagne.

Philippe V, reconnu roi d'Espagne et des colonies espagnoles, cède à l'Angleterre Gibraltar et Minorque. Le duc de Savoie recouvre ses États, agrandis, et reçoit le titre de roi de Sicile. L'Électeur de Brandebourg est reconnu roi « en Prusse ». Les Provinces-Unies obtiennent une ligne de huit forteresses à la frontière française. L'Angleterre fait reconnaître le droit au trône britannique de la reine Anne. La France lui cède Terre-Neuve, l'Acadie et la baie d'Hudson. Ces traités établissent la prépondérance maritime de l'Angleterre et instaurent un nouvel équilibre européen, aucun État, France, Autriche ou Angleterre, ne pouvant prétendre à l'hégémonie sur le continent.