En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles VI

(Vienne 1685-Vienne 1740), empereur germanique (1711-1740), roi de Hongrie (Charles III) [1711-1740] et de Sicile (Charles VI) [1714-1734], second fils de Léopold Ier.

Écarté du trône d'Espagne par le testament de son oncle Charles II au profit de Philippe d'Anjou (Philippe V), il tente en vain de s'imposer dans la Péninsule au cours de la guerre de la Succession d'Espagne. Élu empereur à la mort de son frère Joseph Ier (1711), il conclut le traité de Rastatt par lequel il renonce à ses prétentions sur l'Espagne, mais obtient les Pays-Bas espagnols, Naples, le Milanais et la Sardaigne (échangée en 1720 contre la Sicile). La guerre victorieuse menée contre les Turcs par le Prince Eugène lui apporte Belgrade, une partie de la Serbie et de la Valachie (traité de Passarowitz, 1718). Mais il doit restituer ces territoires à l'issue d'une seconde guerre contre les Turcs (traité de Belgrade, 1739) et perd Naples et la Sicile au traité de Vienne (1738). Malgré la pragmatique sanction de 1713 par laquelle il avait assuré la totalité de ses États à sa fille unique Marie-Thérèse, sa succession sera vivement contestée (→ guerre de la Succession d'Autriche).