En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Manche

Mer épicontinentale (donc peu profonde) du nord-ouest de l'Europe, entre la France et la Grande-Bretagne.

Structuralement, la Manche est un bassin sédimentaire unissant ceux de Paris et de Londres, à l'est des socles cornouaillais et armoricain. La topographie sous-marine est uniforme et peu profonde, sauf dans la partie médiane entaillée par la fosse centrale (Hurd Deep, 172 m), ancien cours de la Seine. Mis à part les approches des socles anciens de Cornouaille et du Massif armoricain, les zones côtières sont occupées par des bancs de sable (comme dans le golfe normand-breton, la baie de Seine et le détroit du pas de Calais) et des vasières peu étendues. Les masses d'eau ont des caractères assez proches de ceux de l'Atlantique : la salinité diminue légèrement vers l'est (35,3 à 34,9 ‰) et vers les baies fluviales (34 ‰ en baie de Seine) ; l'amplitude thermique est élevée (6 à 9 °C en hiver avec régime homotherme, 16-17 °C en été avec dichothermie passagère). Le mouvement de l'eau est dominé par le passage d'une onde de marée de forte amplitude, surtout sur les rives sud (16,1 m à Granville) et est (11,25 m à l'embouchure de la Somme). Les courants de marée sont forts, principalement au voisinage des côtes. Le flot porte vers le N.-E., et le jusant vers l'Atlantique. La vitesse et la turbulence des courants expliquent l'extension des fonds rocheux, caillouteux et graveleux. Les vasières sont limitées aux secteurs abrités et estuariens.

La pêche est peu importante, la plupart des ports pratiquant la pêche lointaine (Boulogne, Fécamp, Dieppe, Cherbourg, Southampton). Southampton et surtout Le Havre sont les deux grands ports riverains. Le trafic maritime et portuaire est intense (marchandises et passagers), notamment aux abords du pas de Calais (parfois de passage, vers Anvers et Rotterdam). À son extrémité nord, un tunnel ferroviaire, le tunnel sous la Manche, franchit le pas de Calais.