Identifiez-vous ou Créez un compte

Œdipe

Héros légendaire thébain, fils de Laïos, roi de Thèbes, et de Jocaste.

Un oracle avait prédit à Laïos que son fils le tuerait et qu'il épouserait sa mère. Épargné, recueilli, Œdipe fut élevé à Corinthe. Adulte il reçut de l'oracle de Delphes le conseil de fuir sa patrie, sous peine de tuer son père et d'épouser sa mère. Mais, en Phocide, il se querella avec un voyageur et le tua : c'était Laïos. Il arriva à Thèbes, où le Sphinx lui posa les énigmes qu'il soumettait aux passants ; il sut répondre et le Sphinx se tua. Les Thébains, reconnaissants, firent d'Œdipe leur roi, avec Jocaste pour épouse. L'oracle était accompli. Pour châtier les crimes – involontaires – d'Œdipe, les dieux dévastèrent Thèbes par la peste. Œdipe, bientôt amené à connaître la vérité, se creva les yeux, et Jocaste se pendit. Chassé de Thèbes par ses fils, guidé par sa fille Antigone, il finit ses jours, près d'Athènes, à Colone.

LITTÉRATURE

Œdipe permit à Sophocle (Œdipe roi ; Œdipe à Colone) de poser les problèmes de la responsabilité et de la fatalité, et à Aristote de définir la tragédie. Le thème d'Œdipe connaîtra une durable fortune littéraire : incarnation de l'aveuglement humain sous des formes plus sanglantes (Sénèque, Dryden), plus galantes (Corneille, Voltaire) ou plus satiriques (Gide, Cocteau), il devint la formule la plus subtile du roman policier (l'enquêteur découvre qu'il est le coupable) avec Robbe-Grillet (les Gommes).