Identifiez-vous ou Créez un compte

Silésie

en polonais Śląsk, en allemand Schlesien

Usine en Silésie
Usine en Silésie

Région du sud-ouest de la Pologne, à l'E. du rebord oriental du massif de Bohême, drainée par le cours supérieur et moyen de l'Oder (en polonais Odra) et ses affluents.

Elle associe de riches activités agricoles, d'abondantes ressources minières et une exceptionnelle concentration industrielle autour des bassins charbonniers de Katowice-Rybnik (bassin de haute Silésie) et de Wałbrzych (bassin de basse Silésie).

HISTOIRE

La région connut une forte poussée tchèque puis fut annexée par la Pologne (vers 989). Elle fut morcelée en un certain nombre de principautés gouvernées par des Piast. Ce morcellement facilita la colonisation germanique et la lente progression tchèque et saxonne. Au début du xive s., la plupart des principautés silésiennes reconnurent la suzeraineté de la Bohême. Elles entrèrent avec cette dernière dans l'État autrichien des Habsbourg (1526). Frédéric II conquit les neuf dixièmes de la Silésie (1742), qui furent rattachés à la Prusse. Seule la partie méridionale de la haute Silésie resta à l'Autriche, qui la conserva jusqu'en 1918. À la suite du plébiscite de 1921, la Silésie autrichienne fut partagée entre le Tchécoslovaquie et la Pologne, qui obtint la partie orientale, riche en gisements houillers. Hitler annexa les Sudètes (1938) et le reste de la Silésie (1939). Après la défaite allemande (1945), la Silésie fut attribuée à la Pologne et les Allemands quittèrent cette région (2 millions environ s'établirent en Allemagne occidentale, 1 million environ en Allemagne orientale).