En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

carbochimie

Branche de l'industrie chimique qui utilise comme matière première principale les sous-produits de la cokéfaction de la houille à haute température (1 200 °C) : coke, goudrons, benzols, ammoniac et gaz riches en hydrogène.

Le coke est destiné principalement à la sidérurgie. Les goudrons et benzols fournissent, par distillation, des huiles variées et un résidu, le brai de houille. Les huiles permettent d'obtenir des hydrocarbures aromatiques, bases de l'industrie des colorants, des produits pharmaceutiques, des explosifs, des plastifiants, du caoutchouc et des textiles synthétiques. Les gaz sont brûlés ou séparés par liquéfaction fractionnée ; l'ammoniac est le point de départ de l'industrie des engrais, tandis que le méthane et l'éthylène servent à fabriquer les principales matières plastiques : Plexiglas, Néoprène, polyamides (Nylon), polyéthylène, résines polyesters, polystyrène, etc.

Face à la réduction de consommation de coke, la carbochimie a été amenée à s'associer de plus en plus étroitement à la pétrochimie, qui lui fournit une matière première de remplacement des gaz de cokerie (gaz naturel ou gaz de craquage). D'autre part, en raison de l'importance des réserves connues de charbon dans certains pays (États-Unis, Grande-Bretagne, Allemagne, Russie, Ukraine, Afrique du Sud), des recherches sont menées pour transformer le charbon en hydrocarbures liquides ou gazeux. L'Afrique du Sud exploite déjà des installations de production de pétrole à partir du charbon.