En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches


Expressions avec partie

 partie

nom féminin

(ancien français partir, partager)



  • Avoir affaire à forte partie,

    avoir un concurrent, un adversaire redoutable.
  • En grande (grosse) partie, en majeure partie,

    dans une grande mesure.
  • En partie, pour partie,

    pour une part seulement : Sa fortune vient en partie d'un héritage.
  • Être de la partie,

    être du métier.
  • Être partie prenante,

    être directement intéressé à une affaire, y participer activement.
  • Être, se mettre de la partie,

    participer à une entreprise commune ; intervenir dans une affaire, une dispute.
  • Faire partie de quelque chose,

    en être un élément, être au nombre de : Vous faites partie des privilégiés.
  • Partie carrée,

    ébats sexuels réunissant deux couples avec échange de partenaires.
  • Partie de plaisir,

    divertissement collectif, débauche (vieux) ; se dit de ce qui est exécuté sans difficulté, sans effort, sans ennui : Cette course ? une véritable partie de plaisir.
  • Partie fine, partie de débauche,

    réunion où les participants se livrent à des ébats sexuels.
  • Prendre quelqu'un à partie,

    s'en prendre à lui, l'attaquer.
Arts décoratifs
  • Première partie,

    dans les meubles du style de Boulle, marqueterie à fond d'écaille et motifs de cuivre. (L'inverse constitue la contrepartie.)
Droit
  • Partie civile,

    celle qui, en matière pénale, agit en son nom contre l'auteur d'une infraction, en principe pour la revendication d'intérêts civils.
  • Partie principale,

    celle qui est la plus directement intéressée dans une contestation ; se dit du ministère public lorsqu'il a l'initiative de l'action.
  • Parties communes,

    parties des bâtiments et des terrains d'un immeuble en copropriété affectées à l'usage ou à l'utilité de tous les copropriétaires ou de plusieurs d'entre eux (escaliers, ascenseurs, etc.), par opposition aux parties privatives, réservées à l'usage exclusif d'un copropriétaire déterminé (appartement, cave, garage).
  • Prise à partie,

    procédure diligentée par un plaideur tendant à mettre en jeu la responsabilité civile d'un magistrat à raison de ses fautes personnelles et du préjudice qui en est résulté pour le demandeur.
Linguistique
  • Partie du discours ou, vieux, partie d'oraison,

    dans la grammaire traditionnelle, chacune des catégories de mots, déterminées sur la base de critères syntaxiques etsou sémantiques dans le cadre de l'analyse de la proposition.
Mathématiques
  • Volume inférieur (respectivement supérieur) d'une partie bornée B de 3,

    nombre obtenu comme limite lorsque k, entier, tend vers l'infini de la suite croissante majorée (nks23k) [respectivement décroissante minorée (n′ks23k), où nk et n′k sont respectivement, pour m, n et p parcourant ℤ, le nombre de pavés inclus dans ou rencontrant B.