En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

DictionnaireMaj Français

Dictionnaire français-anglaisDictionnaire français-espagnolDictionnaire français-allemandDictionnaire français-italienDictionnaire français-arabeDictionnaire français-chinois

Correcteur

Un correcteur d'orthographe et de grammaire gratuit pour corriger tous vos textes

Je teste

Cours de français

Forum

Aucun sujet n'est lié à cet article. Soyez le premier à réagir.

Poser une question

Mots proches

Citations avec chien

  chien

nom masculin

(latin canis)



  • Alphonse Allais (Honfleur 1854-Paris 1905)
    Si l'homme est véritablement le roi de la création, le chien peut, sans être taxé d'exagération, en passer pour le baron, tout au moins.
    Pas de bile , Flammarion
  • AnonymeC'était un gentilhomme, ses chiens l'aimaient beaucoup.
    Gentis hons fu, moult l'amoient si chien.
    Chanson de geste
  • AnonymeVous êtes semblable au chien qui crie avant que la pierre ne lui soit tombée dessus.
    Vos resamblez le chien qui crie ainz que la pierre soit cheüe.
    Roman de Renart
  • Jean Anouilh (Bordeaux 1910-Lausanne 1987)
    [ ] J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes forces Il y aura toujours un chien perdu quelque part qui m'empêchera d'être heureuse
    La Sauvage, III, Thérèse , La Table Ronde
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    Quand il y a une vieille fille dans une maison, les chiens de garde sont inutiles.
    Pierrette
  • Jean Calvin de son vrai nom Cauvin (Noyon, Oise, 1509-Genève 1564)
    Ainsi en est-il des reliques : tout y est si brouillé et confus, qu'on ne saurait adorer les os d'un martyr qu'on ne soit en danger d'adorer les os de quelque brigand ou larron, ou bien d'un âne, ou d'un chien, ou d'un cheval.
    Traité des reliques
  • Nicolas Charlet (Paris 1792-Paris 1845)
    Ce qu'il y a de meilleur dans l'homme, c'est le chien.
    Légende d'une lithographie
  • Anatole François Thibault, dit Anatole France (Paris 1844-La Béchellerie, Saint-Cyr-sur-Loire, 1924)
    Académie fran¸aise, 1896
    Songez-y, un métaphysicien n'a, pour constituer le système du monde, que le cri perfectionné des singes et des chiens.
    Le Jardin d'Épicure , Calmann-Lévy
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (Paris 1622-Paris 1673)
    Jusqu'au chien du logis il s'efforce de plaire.
    Les Femmes savantes, I, 3, Henriette
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (Paris 1622-Paris 1673)
    Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage,
    Et service d'autrui n'est pas un héritage.

    Les Femmes savantes, II, 5, Martine
  • Homère ( IXe s. avant J.-C.)
    Sac à vin ! il de chien et cur de cerf !
    L'Iliade, I, 225 (traduction P. Mazon)
  • Bible
    Un chien vivant vaut mieux qu'un lion mort.
    Ancien Testament, Ecclésiaste IX, 4
    Commentaire
    Citation empruntée à la Bible de Jérusalem .
  • Bible
    Comme le chien revient à son vomissement, le sot retourne à sa folie.
    Ancien Testament, Livre des Proverbes XXVI, 11
    Commentaire
    Citation empruntée à la Bible de Jérusalem .
  • Bible
    Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré, ne jetez pas vos perles devant les porcs.
    Évangile selon saint Matthieu, VII, 6
  • Talmud
    Sois plutôt la queue d'un lion que la tête d'un chien.
    Talmud, I, 10
  • André Tardieu (Paris 1876-Menton 1945)
    La politique du chien crevé.
    Commentaire
    André Tardieu, en 1921, à la Chambre des députés, reprenant, disait-il, les mots d' un vieil ambassadeur , reprochait au ministre des Affaires étrangères Aristide Briand d'avoir la politique du chien crevé qui suit le fil de l'eau .
  • Abu Djafar al- Mansur ( ?-775)
    deuxième calife abbasside
    Affame ton chien, il te suivra ; engraisse-le, il te mangera.
    Sentence
  • Robert Burton (Lindley, Leicestershire, 1577-Oxford 1640)
    La lune se soucie-t-elle de l'aboiement d'un chien ?
    Doth the moon care for the barking of a dog ?
    The Anatomy of Melancholy, II
  • Ignacy Krasicki (Dubiecko 1735-Berlin 1801)
    Bien qu'entouré d'amis sincères, le lièvre fut mangé par les chiens.
    Fables, les Amis
  • Peter Ustinov (Londres 1921)
    Nous jugeons qu'une vie de chien est approximativement le septième de celle d'un homme. Mais un président ne mérite même pas une vie de chien.
    We judge a dog's life as being roughly one seventh that of a man,
    But a president doesn't even deserve a dog's life.

    Romanoff and Juliet