vieillard

nom masculin

(de vieil)

Définitions de vieillard


  • Homme très âgé. (Au féminin on dit vieille ou quelquefois vieillarde [littéraire et péjoratif].)

Synonymes de vieillard


Homme très âgé..

Synonyme :


Difficultés de vieillard


  • GENRE ET NOMBRE

    Au masculin singulier, un vieillard = un homme très âgé. Au masculin pluriel, les vieillards = les personnes très âgées (hommes et femmes).

  • EMPLOI ET RE-GISTRE

    Vieillarde n.f. = femme marquée par le grand âge, est littéraire et péjoratif : «  Une vieillarde hideuse qui tient une horrible auberge  » (V. Hugo). La nuance péjorative est absente chez beaucoup d'auteurs contemporains : «  Mme Vincent et deux autres vieillardes dont je ne sais plus le nom  » (A. Gide).
    Dans le registre courant, c'est vieille qui tient lieu d'équivalent féminin à vieillard : «  Pourriez-vous me dire pourquoi il y a de beaux vieillards et point de belles vieilles  » (Diderot). Mais voir aussi vieux, vieille, ci-après.


Citations avec vieillard


  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    Les vieillards sont assez enclins à doter de leurs chagrins l'avenir des jeunes gens.
    La Femme de trente ans
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    Les pleurs des vieillards sont aussi terribles que ceux des enfants sont naturels.
    Ursule Mirouët
  • Pierre Corneille (Rouen 1606-Paris 1684)
    Un vieillard amoureux mérite qu'on en rie.
    Médée, II, 3, Créon
  • Adolphe Dumas (Chartreuse de Bonpas, près d'Avignon, 1806-Puys, Seine-Maritime, 1861)
    Je sortirai du camp, mais quel que soit mon sort,
    J'aurai montré du moins comme un vieillard en sort.

    Le Camp des croisés
  • Gustave Flaubert (Rouen 1821-Croisset, près de Rouen, 1880)
    Académie française, 1880
    Vieillard : À propos d'une inondation, d'un orage, etc., les vieillards du pays ne se rappellent jamais en avoir vu un semblable.
    Dictionnaire des idées reçues
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Vieillard stupide ! il l'aime.
    Hernani, IV, 7, Hernani
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Et l'on voit de la flamme aux yeux des jeunes gens,
    Mais, dans l'œil du vieillard, on voit de la lumière.

    La Légende des siècles, Booz endormi
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Les femmes regardaient Booz plus qu'un jeune homme,
    Car le jeune homme est beau, mais le vieillard est grand.

    La Légende des siècles, Booz endormi
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Le vieillard regardait le soleil qui se couche ;
    Le soleil regardait le vieillard qui se meurt.

    Les Quatre Vents de l'esprit
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Ne rien faire est le bonheur des enfants et le malheur des vieillards.
    Tas de pierres, Éditions Milieu du monde
  • Max Jacob (Quimper 1876-Drancy 1944)
    Un vieillard n'a plus de vices, ce sont les vices qui l'ont.
    Le Cornet à dés, Gallimard
  • Jean de La Bruyère (Paris 1645-Versailles 1696)
    C'est une grande difformité dans la nature qu'un vieillard amoureux.
    Les Caractères, De l'homme
  • Maurice Martin du Gard (1896-1970)
    La jeunesse, en France, on ne l'admire que chez les vieillards.
    Petite Suite de maximes et de caractères, Flammarion
  • Prosper Mérimée (Paris 1803-Cannes 1870)
    Académie française, 1844
    Il n'y a rien de si laid que la bassesse dans un vieillard.
    Lettres, à Mme de Montijo, 8 octobre 1847
  • Henry Millon de Montherlant (Paris 1895-Paris 1972)
    Académie française, 1960
    Les vieillards meurent parce qu'ils ne sont plus aimés.
    Carnets, Gallimard
  • Jean-Jacques Rousseau (Genève 1712-Ermenonville, 1778)
    Les enfants flattent quelquefois les vieillards, mais ils ne les aiment jamais.
    Émile ou De l'éducation
  • Virgile en latin Publius Vergilius Maro (Andes, aujourd'hui Pietole, près de Mantoue, 70 avant J.-C.-Brindes 19 avant J.-C.)
    Heureux vieillard !
    Les Bucoliques, I, 46
    Fortunate senex !
  • Bible
    Tu te lèveras devant une tête chenue, tu honoreras la personne du vieillard et tu craindras ton Dieu.
    Ancien Testament, Lévitique XIX, 32

    Commentaire
    Citation empruntée à la Bible de Jérusalem.

Mots proches

Lequel de ces mots se termine par « llier » et non « ller » ?