trahir

verbe transitif CONJUGAISON

(latin populaire *tradire, du latin classique tradere, livrer)

Définitions de trahir


  • Faire cause commune avec l'ennemi, avec un pays étranger : Il a trahi pendant la dernière guerre.
  • Cesser d'être fidèle à quelqu'un, à un groupe, un parti, une cause, les abandonner.
  • Ne pas respecter l'engagement pris : Vous avez trahi notre confiance.
  • Dénaturer, altérer la pensée de quelqu'un, par un compte rendu incomplet ou infidèle, par une interprétation fausse, etc. : Cette traduction trahit l'original.
  • Être la cause qui révèle la présence, l'identité, un aspect caché de quelqu'un : L'embarras du témoin l'a trahi.
  • En parlant d'une faculté, manquer, faire défaut brusquement à quelqu'un : Ma mémoire me trahit.
  • Être très en deçà, très différent de ce qui était attendu : Les résultats ont trahi nos espoirs.
  • Laisser apparaître involontairement ce qu'on voulait tenir caché : Un léger tremblement trahissait son impatience.

Expressions avec trahir



  • Trahir un secret,

    le révéler.

Synonymes et contraires de trahir


Cesser d'être fidèle à quelqu'un, à un groupe, un parti,...

Synonymes :

Contraire :

Ne pas respecter l'engagement pris.

Synonyme :

Contraire :

Dénaturer, altérer la pensée de quelqu'un, par un compte...

Synonymes :

Être la cause qui révèle la présence, l'identité, un aspect...

Synonymes :

En parlant d'une faculté, manquer, faire défaut brusquement...

Synonymes :

  • faire défaut - lâcher

Laisser apparaître involontairement ce qu'on voulait tenir...

Synonymes :

Trahir un secret

Synonymes :


Citations avec trahir


  • Anonyme
    Tel qui trahit se perd, et les autres avec lui.
    Chanson de Roland
    Ki hume traïst sei ocit e altroi.
  • Pierre Corneille (Rouen 1606-Paris 1684)
    Rome, si tu te plains que c'est là te trahir,
    Fais-toi des ennemis que je puisse haïr.

    Horace, I, 1, Sabine
  • Jean-Baptiste Massillon (Hyères 1663-Beauregard-l'Évêque, Puy-de-Dôme, 1742)
    Académie française, 1719
    Quiconque flatte ses maîtres, les trahit.
    Sermons, Sur la mort

    Commentaire
    La même phrase se retrouve dans le Sermon : Sur les tentations des grands.

  • François Mauriac (Bordeaux 1885-Paris 1970)
    Académie française, 1933
    Judas aurait pu devenir un saint, le patron de nous tous qui ne cessons de trahir.
    La Vie de Jésus, Flammarion
  • Henry Millon de Montherlant (Paris 1895-Paris 1972)
    Académie française, 1960
    Vivent mes ennemis ! Eux du moins ne peuvent pas me trahir.
    Malatesta, I, 8, Malatesta , Gallimard
  • Maurice Sachs (Paris 1906-Hambourg ? 1944 ?)
    On ne trahit bien que ceux qu'on aime.
    Derrière cinq barreaux, Gallimard
  • Armand Salacrou (Rouen 1899-Le Havre 1989)
    On ne trahit pas ce qui n'existe plus.
    Histoire de rire, Gallimard

Mots proches

Lequel de ces substantifs n'est pas une marque déposée et ne prend donc normalement pas de majuscule ?