servitude

nom féminin

(latin médiéval servitudo, -inis)

Définitions de servitude


  • Littéraire. État de dépendance complète de quelqu'un envers quelqu'un d'autre : La servitude dans laquelle les femmes étaient tenues.
  • Littéraire. État d'un pays qui a perdu son indépendance nationale, d'un peuple privé de la liberté politique.
  • Nécessité, obligation qui est ressentie comme une limitation, une atteinte à sa propre liberté.
  • Charge imposée et attachée à un fonds (fonds servant) au profit d'un autre fonds (fonds dominant).
  • Restriction au droit de propriété immobilière instituée au nom de l'intérêt général.

Expressions avec servitude



  • Bâtiment de servitude,

    bateau destiné au service des ports, des rades, tel que chaland, ponton, etc.
  • Servitudes militaires,

    mesures prescrites par le génie militaire, interdisant ou limitant la construction ou la plantation autour de certains terrains militaires (champ de tir, dépôts, ouvrages fortifiés, etc.).

Citations avec servitude


  • Gérard Bauër (Le Vésinet 1888-Paris 1967)
    Il y a une chose pire encore que l'infamie des chaînes, c'est de ne plus en sentir le poids.
    Chroniques, I , Gallimard
  • Albert Camus (Mondovi, aujourd'hui Deraan, Algérie, 1913-Villeblevin, Yonne, 1960)
    La passion la plus forte du vingtième siècle : la servitude.
    Carnets, Gallimard
  • Étienne de La Boétie (Sarlat 1530-Germignan, Médoc, 1563)
    Soyez résolus de ne servir plus, et vous serez libres.
    Discours de la servitude volontaire
  • Gustave Le Bon (Nogent-le-Rotrou 1841-Paris 1931)
    Les révolutions n'ont généralement pour résultat immédiat qu'un déplacement de servitude.
    Aphorismes du temps présent, Flammarion
  • Jean-Paul Marat (Boudry, canton de Neuchâtel, 1743-Paris 1793)
    La trop grande sécurité des peuples est toujours l'avant-coureur de leur servitude.
    Les Chaînes de l'esclavage
  • Jean Paulhan (Nîmes 1884-Neuilly-sur-Seine 1968)
    Académie française, 1963
    Les seules libertés auxquelles nous soyons sensibles sont celles qui viennent jeter autrui dans une servitude équivalente.
    Le Bonheur dans l'esclavage, Pauvert
  • Jean Rostand (Paris 1894-Ville-d'Avray 1977)
    Académie française, 1959
    Certitude, servitude.
    Carnet d'un biologiste, Stock
  • Jean-Jacques Rousseau (Genève 1712-Ermenonville, 1778)
    Les peuples une fois accoutumés à des maîtres ne sont plus en état de s'en passer.
    Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes
  • Marie-René Alexis Saint-Leger Leger, dit, en diplomatie, Alexis Leger, et, en littérature Saint-John Perse (Pointe-à-Pitre 1887-Giens, Var, 1975)
    Prenez garde qu'il peut y avoir une servitude aussi de la liberté, comme il y a une servitude de la malice et de la contradiction.
    Correspondance, à Jean Paulhan, 3 mai 1949 , Gallimard
  • Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix-en-Provence 1715-Paris 1747)
    La guerre n'est pas si onéreuse que la servitude.
    Réflexions et Maximes
  • Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix-en-Provence 1715-Paris 1747)
    La servitude abaisse les hommes jusqu'à s'en faire aimer.
    Réflexions et Maximes
  • Simone Weil (Paris 1909-Londres 1943)
    Rien au monde ne peut empêcher l'homme de se sentir né pour la liberté. Jamais, quoi qu'il advienne, il ne peut accepter la servitude ; car il pense.
    Oppression et Liberté, Gallimard
  • Sénèque en latin Lucius Annaeus Seneca, dit Sénèque le Philosophe (Cordoue vers 4 avant J.-C.-65 après J.-C.)
    C'est une grande servitude qu'une grande carrière.
    Consolation à Polybe, 6
    Magna servitus est magna fortuna.
  • Aristote (Stagire 384-Chalcis 322 avant J.-C.)
    Il est beau de ne pratiquer aucun métier, car un homme libre ne doit pas vivre pour servir autrui.
    Rhétorique, I, 9, 27 (traduction J. Voilquin)

Mots proches

« Qu'y a t il de plus tape à l'œil que le faux marbre ? ». Combien doit-on mettre de traits d'union dans cette phrase ?